Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
Palais de l'Elysée  - Sputnik France, 1920, 21.09.2021
Présidentielle 2022
La prochaine élection présidentielle française va se dérouler du 10 au 24 avril 2022.

Taubira envisage désormais d'être candidate à la présidentielle de 2022

© REUTERS / Philippe WojazerFile picture shows French Justice Minister Christiane Taubira as she leaves the Elysee palace in Paris, France, December 23, 2015, following the weekly cabinet meeting.
File picture shows French Justice Minister Christiane Taubira as she leaves the Elysee palace in Paris, France, December 23, 2015, following the weekly cabinet meeting. - Sputnik France, 1920, 17.12.2021
S'abonner
L’ex-ministre de la Justice Christiane Taubira a annoncé ce 17 décembre envisager de se porter candidate à la présidentielle en 2022, dans un message vidéo relayé sur Facebook.
L’ancienne garde des Sceaux Christiane Taubira dit envisager de se porter candidate à la présidentielle en 2022.
Évoquant des "personnes de grande valeur" parmi les candidats, elle a affirmé constater une "impasse". Mme Taubira a également assuré qu'elle "ne sera pas une candidate de plus" et "mettra toutes ses forces dans les dernières chances de l'union".
Elle donne ainsi rendez-vous "à la mi-janvier", sans cependant faire mention d'une potentielle participation à la Primaire populaire, prévue fin janvier 2022 et qui vise à désigner un candidat unique à la gauche.
Cette déclaration intervient alors que des sympathisants de gauche avaient évoqué l’idée que Christiane Taubira puisse rassembler la gauche en vue de la présidentielle.
Après qu’elle a nettement manifesté en septembre son refus de participer "à l’éparpillement", un soutien a glissé en décembre auprès du Parisien que "la situation a changé" et qu’"elle veut peser de tout son poids".
L’ex-ministre de la Justice semble avoir plus de possibilités pour rassembler la gauche, selon un récent sondage Ipsos ayant interrogé les sympathisants de gauche. 55% d’entre eux estiment que Christiane Taubira est compétente. Un score supérieur à celui de Jean-Luc Mélenchon, Yannick Jadot ou Anne Hidalgo.
Âgée de 69 ans, Christiane Taubira avait été candidate du Parti radical de gauche (PRG) à l'élection présidentielle de 2002. Elle avait obtenu 2,32% des votes exprimés au premier tour.

La gauche n’est pas unanime

Diverses réactions des candidats de gauche ont suivi cette annonce.
"C'est bien, elle met les pieds dans le plat de l'union", s’est félicitée sur RMC Sandrine Rousseau, finaliste de la primaire écologiste. Là on commence vraiment [...] à voir un gouvernement de gauche, donc allons-y!".
"J'en ai un peu assez de ces candidatures qui potentiellement s'ajoutent les unes aux autres", a réagi pour sa part le candidat écologiste Yannick Jadot qui tenait au même moment une conférence de presse.
"On est à quatre mois de l'élection présidentielle, et à gauche et chez les écologistes on n'arrive pas à parler aux Français", a-t-il ajouté.
Le 8 décembre, un appel à l’organisation d’une primaire a été lancé par Anne Hidalgo. L’initiative a été rejetée par ses rivaux à gauche, Jean-Luc Mélenchon, soutenu par La France insoumise (LFI), Fabien Roussel (PCF) et l'écologiste Yannick Jadot. Ce dernier a réaffirmé ce 17 décembre son refus d’y participer.
"Attention à ne pas détourner l'attention des Françaises et des Français de nos propositions pour résoudre des candidatures qui sont dans l'impasse, qui sont en difficulté, et qui essaient de trouver une porte de sortie avec un pseudo-débat démocratique qu'ils n'ont pas voulu avoir les précédents mois, avec un débat sur le projet qu'ils ont refusé dès le printemps dernier", a martelé M.Jadot.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала