Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Kamala Harris irritée par une question d'un journaliste sur Joe Biden

© AP Photo / Matt RourkeKamala Harris
Kamala Harris - Sputnik France, 1920, 19.12.2021
S'abonner
Joe Biden a récemment de nouveau appelé Kamala Harris "Présidente". La question d’un journaliste qui voulait savoir qui était le vrai dirigeant des États-Unis a irrité la numéro deux de l’administration américaine, qui lui a fait un reproche, l’accusant d’agir comme un Républicain.
Dans son discours prononcé le 17 décembre à l'université de Caroline du Sud, le dirigeant états-unien Joe Biden a dit "le Président Harris", qualifiant ainsi une nouvelle fois Kamala Harris de "Présidente". Quand un journaliste a posé la question à Mme Harris, participant dans l'émission Charlamagne Tha God Comedy Central, pour savoir qui est ainsi "le vrai leader" des États-Unis, elle a répondu d’un ton irrité.
"C'est Joe Biden. Et arrêtez d'argumenter comme si vous étiez un Républicain sur le fait qu'il soit Président ou non", a martelé Kamala Harris.
Elle a ensuite rappelé d'une voix encore plus dure qu'elle occupait le poste de vice-Président.
"J'entends la frustration, mais ne nions pas l'impact que nous avons eu et convenons également qu'il y a encore beaucoup de travail à faire", a-t-elle continué.

Lapsus de Joe Biden: oublis de noms, confusion des pays

Il ne s’agit pas de la première fois que Joe Biden se trompe et octroie le titre de Président à Kamala Harris . En mars dernier, il avait qualifié sa bras droit de "Présidente".
En juin, Joe Biden a semblé confondre à trois reprises la Syrie et la Libye alors qu'il s'exprimait lors d'une conférence de presse du G7 où il parlait les moyens de travailler avec la Russie.
"Et, par exemple, la reconstruction de - de la Syrie, de la Libye, de - vous savez, c'est - ils sont là. Et tant qu'ils seront là, sans la capacité d'apporter un peu d'ordre dans la région, et vous ne pouvez pas faire cela très bien sans répondre aux besoins économiques de base des gens", avait-il alors lancé.
Des responsables de la Maison-Blanche ont par la suite clarifié la confusion et confirmé que le Président faisait référence à la Syrie dans son discours.
Joe Biden s’est emmêlé les pinceaux lors d’une conférence vidéo tenue pour annoncer la création de l’AUKUS, partenariat tripartite de Washington, Londres et Canberra dans le domaine de la sécurité et de la défense. Lors de l'annonce officielle, le Président américain s'est d’abord tourné vers le Premier ministre britannique afin de lui témoigner sa gratitude pour cette nouvelle phase de coopération. Puis, il a regardé vers un autre écran pour s’adresser au Premier ministre australien et a semblé avoir du mal à se rappeler le nom de Scott Morrison.
"Je tiens à remercier ce gars là-bas en dessous. Merci beaucoup mon pote. J’apprécie, monsieur le Premier ministre", avait lancé le Président états-unien.
En juillet, Joe Biden a confondu le nom de Donald Trump avec celui de Barack Obama en parlant de ce dernier lors d'un discours et a déclaré qu'il s'agissait d'un "acte manqué".
"En 2009, pendant la soi-disant grande récession, le Président m'a demandé d'être en charge de gérer cette partie, le Président Trump de l'époque. Excusez-moi, un acte manqué, c'était le dernier Président. Il a provoqué le... le Président Obama, quand j'étais vice-Président", a avancé Biden en s'adressant au public en Pennsylvanie.
Enfin, le Président Biden a qualifié la maire de Chicago Lori Lightfoot de "monsieur" lors d'un discours dans l'Illinois. "Attendez, est-ce que Biden vient de s'adresser à Lori Lightfoot en tant que +monsieur le maire+? J'ai raté quelque chose?", a écrit l'auteur de la publication avec une vidéo de ce lapsus sur Twitter.
Mais confondre non seulement des noms d’hommes politiques, mais aussi celui d’une organisation et d’un pays lui est aussi déjà arrivé. Lors de son discours à l’Assemblée générale de l’Onu en septembre 2021, il a précisément confondu l’Onu avec les États-Unis:
"Je crois aux droits universels pour tous les peuples, c'est dans l'ADN de notre nation et, surtout, c'est inhérent à cette organisation, les États-Unis", a déclaré Joe Biden, évoquant le nom de son pays au lieu de l’Organisation des Nations unies.
D’autres vidéos semblant montrer Joe Biden endormi lors d’un entretien avec Hillary Clinton avaient également fait la joie des humoristes, en 2020.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала