Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le gouvernement envisage un test en plus d’un pass vaccinal, mais craint la "lassitude" des Français

© AFP 2021 GEOFFROY VAN DER HASSELTUn pass sanitaire
Un pass sanitaire - Sputnik France, 1920, 24.12.2021
S'abonner
Alors qu’Emmanuel Macron appelle les Français, même ceux vaccinés, à faire par précaution un test avant de retrouver leur famille pour Noël, le gouvernement envisage d’imposer cette mesure pour les vaccinés souhaitant se rendre dans certains lieux à risque.
Le projet de loi qui transforme le pass sanitaire en pass vaccinal doit être présenté lundi prochain lors d’un Conseil des ministres extraordinaire. Son texte indique que le décret doit déterminer, entre autres, les cas "dans lesquels l'intérêt de la santé publique et l'état de la situation sanitaire appréciée dans les conditions prévues [...] imposent un cumul de justificatif".
D’après le Parisien, cette phrase obscure suggère que les personnes vaccinées seront obligées de présenter un test négatif pour se rendre dans certains lieux. Si le ministère de la Santé a confirmé au quotidien vouloir "prévoir" cette possibilité, il n’a pas précisé de quels lieux il s’agit exactement.

L’expérience des voisins

De pareilles mesures sont déjà en vigueur en Allemagne et en Autriche, ce qui laisse penser que les discothèques, théâtres, cinémas et les manifestations sportives pourraient être visées.
Dans ces pays-là, le dispositif est parfois appelé 2G+, expression renvoyant aux mots allemands "geimpf" (vacciné) et "genesen" (guéri). En Suisse, comme l’indique le site 24 heures, depuis le 20 décembre seules les personnes vaccinées et guéries, présentant un résultat de test négatif, sont admises dans les discothèques et les bars, ainsi qu’aux activités sportives et culturelles pratiquées par des non-professionnels lorsqu'il n'y a pas de port du masque.

La menace Omicron

Ce dispositif est évoqué par les autorités la semaine où la France connaît une hausse record du nombre de nouvelles contaminations. Selon Olivier Véran, le variant Omicron, particulièrement contagieux, pourrait devenir majoritaire dans les jours à venir. Déjà le 17 décembre, Jean Castex invitait les Français, vaccinés ou pas, "à se faire tester dans les heures précédant les fêtes". Le 23 décembre, Emmanuel Macron a également conseillé à ceux qui comptent se retrouver en famille pour Noël de faire "un test préventif pour rassurer".

Les craintes du gouvernement

Interrogé par le Parisien, un conseiller ministériel n’exclut pas que le dispositif puisse entraîner "une sorte de lassitude" chez les Français. En effet, en Suisse, la mesure préoccupe les sites de loisir. Le quotidien local Matin rapporte qu’un aquaparc a connu une perte de 50% de sa fréquentation en raison de cette mesure. La Fédération suisse des sites de loisirs (FSL), citée par le média, estime que "la mise en place de la 2G+ n’est pas viable sans soutien rapide".
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала