Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

L’obligation vaccinale pour les 5-11 ans commence à se généraliser dans le monde

© AFP 2021 MICHAEL M. SANTIAGOUn enfant se fait vacciner à New York, le 8 novembre 2021
Un enfant se fait vacciner à New York, le 8 novembre 2021 - Sputnik France, 1920, 26.12.2021
S'abonner
Après le Costa Rica et l’Équateur, la mairie de New York impose l’obligation vaccinale aux enfants de 5 à 11 ans. Ils devront présenter une preuve de vaccination d’au moins une dose pour manger en intérieur, faire du sport et se rendre dans des lieux culturels. De même pour célébrer le Nouvel An à Times Square, en plus du port du masque.
Alors que la vaccination des enfants de 5 à 11 ans est ad libitum dans l’écrasante majorité des pays, certains États ou certaines autorités locales la rendent obligatoire depuis peu.
À New York, les enfants de cette tranche d’âge devront avoir une preuve d’administration d’au moins une dose pour les restaurants et les activités extrascolaires, à partir du 27 décembre. Au niveau fédéral, la vaccination n’est pas obligatoire pour eux.
Cela concernera notamment tous les repas en intérieur, les salles de sport ou de danse, des lieux culturels, dont les cinémas, les zoos, les salles de concert et de musique, les musées, les théâtres, ainsi que les aires de jeux intérieures, précise la mairie.
Sur fond de propagation de l’Omicron, la restriction sera également appliquée pendant le réveillon du 31 décembre à Times Square. Tout enfant non vacciné de moins de cinq ans doit être accompagné d’un adulte vacciné, note le bureau du maire sortant Bill de Blasio. De plus, tout le monde devra porter un masque.
Pour l’heure, seul le vaccin de Pfizer et de BioNtech est autorisé aux enfants de 5-11 ans aux États-Unis. Selon le New York Times, environ 20% d’entre eux ont déjà reçu au moins une dose du vaccin.

Où la vaccination des enfants est-elle obligatoire?

L’Équateur vient d’annoncer l’obligation vaccinale contre le Covid-19 pour les enfants de plus de cinq ans. Le premier pays à l’avoir mise en place est le Costa Rica. La mesure a été annoncée début novembre.
En France, la vaccination a été élargie à tous les enfants de cette tranche d’âge. Donnant son feu vert le 20 décembre, la Haute Autorité de Santé (HAS) a souligné que la mesure ne devait pas conditionner l’obtention du pass sanitaire. Pour l’heure, le pass n’est imposé qu’aux adolescents à partir de 12 ans.
Le président du Conseil scientifique Jean-François Delfraissy est opposé à la mise en place d'un pass sanitaire pour les 5-11 ans, estimant qu'il n'y a pas assez de recul sur les effets secondaires des vaccins chez les enfants. Mais le vaccin est efficace et sûr pour eux, selon une étude de Pfizer. La HAS a constaté des données de pharmacovigilance préliminaires "rassurantes en Israël et aux États-Unis" concernant les potentiels effets secondaires de l'injection.
La vaccination des 5-11 ans, avec une version du vaccin Pfizer, est possible dans l’Union européenne depuis son autorisation par le régulateur des médicaments le 25 novembre. L’Autriche a donné son feu vert le 15 novembre, sans attendre l’avis du régulateur.
Le Danemark, l’Espagne, la Grèce, le Portugal et l’Italie l’ont aussi autorisée. Outre les États-Unis et Israël, c’est aussi le cas du Canada. Les Émirats arabes unis, le Cambodge, la Chine, le Chili, l’Argentine, le Venezuela et la Colombie vaccinent les enfants à partir de 3 ans, Cuba et le Nicaragua à partir de 2 ans.

Va-t-on vacciner les moins de cinq ans?

Les entreprises se penchent sur les essais cliniques sur l’efficacité de leur médicament auprès des enfants de six mois à moins de cinq ans. En décembre, elles ont déclaré avoir modifié les modalités de leurs études, car deux doses n'avaient pas provoqué le même type de réponse immunitaire chez ce groupe d’âge que chez les adultes. Une troisième dose sera ajoutée aux essais pour les enfants de moins de six ans.
Les résultats sont attendus au premier semestre 2022 pour soumettre les données aux régulateurs.
Moderna recueille également des données sur les vaccins chez les jeunes enfants. Johnson & Johnson note qu'il n'a pas commencé les essais de son vaccin anti-Covid sur les enfants de moins de 12 ans.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала