Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
 - Sputnik France, 1920, 07.01.2022
Émeutes au Kazakhstan
Situation à Almaty, janvier 2022 - Sputnik France

Le Kazakhstan quelques jours après les émeutes: la situation en continu

S'abonner
Alors que la situation se stabilise au Kazakhstan, le Président Tokaïev a annoncé la fin de la mission principale des soldats de la paix de l’OTSC, dont le retrait débutera dans deux jours et en durera une dizaine. Le pays s’apprête à étudier un plan d’action qui devra être présenté début février par le nouveau chef du gouvernement.
Les soldats de la paix de l’OTSC ont rempli leur mission principale, a annoncé ce mardi 11 janvier Président Tokaïev. Leur retrait débutera dans deux jours et prendra près de 10 jours.
"La mission principale des forces de maintien de la paix de l'OTSC (Organisation du traité de sécurité collective) s'est terminée avec succès, le retrait progressif du contingent débutera dans deux jours. Ce processus ne prendra pas plus de dix jours", a déclaré Kassime-Jomart Tokaïev lors d'une réunion officielle tenue ce 11 janvier.
Revenant sur sa demande d’aide auprès de l’OTSC, le chef de l’État kazakh a souligné son caractère légitime:

"Ce sont des professionnels qui préparaient le renversement du pouvoir. Comme cela a été une agression menée par le terrorisme international contre notre pays, le Kazakhstan a agi dans son droit en recourant à ses partenaires de l’OTSC pour lui envoyer le contingent de la paix", poursuit-il.

Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
19:39 11.01.2022
L'entreprise américano-kazakhe Tengizchevroil relance la production de pétrole
18:42 11.01.2022
L'OTSC annonce élaborer, avec le ministère kazakh de la Défense, un plan de remise du contrôle des sites protégés aux forces de l'ordre kazakhes
Les soldats de la paix de l'Organisation du Traité de sécurité collective (OTSC) quitteront le Kazakhstan après avoir y accompli leur mission. La procédure de retrait se déroulera en coopération avec les autorités kazakhes, a annoncé le commandant de l'Armée de l'air russe et du contingent de paix au Kazakhstan, le général Andreï Serdioukov.
18:27 11.01.2022
Quatre pilleurs qui ont saccagé un centre commercial arrêtés à Chymkent, l'une des plus grandes villes du pays, relate Habar 24
17:39 11.01.2022
La France se prononce pour le respect de la souveraineté du Kazakhstan
17:35 11.01.2022
Une attaque contre la tour de télévision de Kok-Tobe repoussée pendant les émeutes
Lors des émeutes d'Almaty, les membres du service des frontières du Comité kazakh de sécurité nationale (KNB) ont repoussé une attaque contre la tour de télévision et de radiodiffusion de Kok-Tobe, a annoncé le KNB.

"Des malfaiteurs ont tenté de s'emparer de la tour de télévision et de radiodiffusion de Kok-Tobe, d'où les bandits avaient l'intention de transmettre leurs revendications, mais les gardes-frontières ont repoussé l'attaque", indique le service de presse du KNB.

Pendant l'opération antiterroriste, les gardes-frontières ont en outre protégé le barrage de Médéo, une digue haute de 115 m et large de 600 m, qui protège la ville d'Almaty contre les inondations.
17:33 11.01.2022
Pendant les émeutes, des inconnus ont ouvert le feu contre des civils à Almaty, relatent des témoins oculaires à Sputnik
"Mon ami a été tué. Lui et un ami ont essayé de partir, de prendre un taxi ou de trouver quelqu'un pour les emmener en voiture. Il a vu une voiture, a agité la main. La voiture s'est arrêtée, les inconnus qui s'y trouvaient ont commencé à tirer. On ne sait pas pourquoi. Des terroristes. C'était dans la ville et non à la périphérie", a indiqué un habitant d'Almaty, la plus grande ville et l'ancienne capitale du Kazakhstan.
Un autre habitant de la ville indique que la voiture de l'un de ses proches a été la cible de tirs.

"Nous étions au téléphone avec lui. Mon parent a dit qu'il était blessé. Au volant, il était en train de quitter le centre-ville; des gens sont sortis sur la route. Il a essayé de les contourner; ils ont commencé à tirer. Une balle a traversé la porte et le dossier de son siège, le touchant au dos", a-t-il indiqué.

16:45 11.01.2022
Le Président Tokaïev ordonne d'empêcher la fuite des capitaux dans le cadre de l'état d'urgence en vigueur dans le pays
"Suite à l'instauration de l'état d'urgence, il y a un risque élevé de sortie de capitaux [...] à l'étranger, y compris aux termes de faux accords de partenariat [...]. Je charge donc la Banque nationale et les agences de contrôle financier et de régulation des marchés, de surveiller les transactions et les personnes qui retirent des fonds du pays de manière déraisonnable", a indiqué Kassym-Jomart Tokaïev.
Il a en outre promis d'honorer tous les engagements du Kazakhstan envers les investisseurs étrangers.
16:25 11.01.2022
La Banque mondiale maintient ses attentes de croissance du PIB du Kazakhstan à 3,7% et 4,3% respectivement pour 2022 et 2023
16:11 11.01.2022
Des soldats de la paix tadjiks de l'OTSC protègent une centrale thermique à Almaty
Un contingent de maintien de la paix de l'OTSC, originaire du Tadjikistan, assure la sécurité de la centrale thermique-1 à Almaty, a déclaré l'adjoint du chef d'état-major tadjik à Sputnik. Plusieurs centaines de soldats y sont déployés. Cette centrale fournit 12% d'électricité de la ville.
14:05 11.01.2022
Des unités spéciales assurent la protection renforcée de la résidence présidentielle 24 heures sur 24
12:33 11.01.2022
Un nouveau gouvernement kazakh désigné par le Président Tokaïev
Les ministres de la Défense, de l’Intérieur et des Affaires étrangères du gouvernement précédent, limogé début janvier, conservent leurs postes.
11:53 11.01.2022
Plus de 280 militaires kazakhs blessés pendant les émeutes
Au moins 287 militaires ont été blessés pendant les émeutes, 102 sont hospitalisés, a déclaré le ministère kazakh de la Défense.
11:42 11.01.2022
La Russie prend acte de la décision de la fin de la mission de l’OTSC
La décision prise par le Kazakhstan de mettre un terme à la présence des forces de la paix de l’OTSC relève du droit exclusif de ce pays, a fait savoir ce 11 janvier le porte-parole de Vladimir Poutine, Dmitri Peskov.
"C’est entièrement la prérogative de ce pays qui a adressé cette demande à l’OTSC. C’est leur demande, nous n’avons pas le droit de nous immiscer", a-t-il lancé.
Répondant à la question de savoir d’où Moscou avait reçu des informations sur une éventuelle participation de groupes étrangers dans les troubles au Kazakhstan, M.Peskov a expliqué qu'il s'agissait d'échanges assurés par les services spéciaux:
"Je ne dispose pas des informations que nos services compétents possèdent. Cependant, il s’agit d'un échange d'informations assuré entre les services spéciaux, dont ceux de l’OTSC. La partie russe obtient des informations de ses partenaires kazakhs, justement dans le cadre de tels échanges", poursuit le porte-parole.
Et d’ajouter: "C’est bien cela qui doit servir de première source".
10:19 11.01.2022
La crise n’impactera pas la politique extérieure du Kazakhstan, selon la Turquie
Ankara, qui avait déclaré suivre de près le déroulement de la situation au Kazakhstan, au plus fort des émeutes, a exprimé sa certitude que la crise au Kazakhstan ne portera pas atteinte à l’intégrité, à la stabilité et à la politique extérieure équitable du pays, a déclaré ce 11 janvier le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu.
"Nous tous [membres de l’Organisation des États turciques, ndlr] avons suivi avec attention la situation au Kazakhstan. Aujourd’hui, nous apportons aussi notre soutien et étudierons les éventuelles démarches. Nous sommes ravis que la situation soit sous contrôle. La paix et la stabilité au Kazakhstan sont importantes pour la stabilité de toute la région", a estimé le chef de la diplomatie turque, intervenant lors d’une visioconférence de l’Organisation des États turciques.
Celle-ci est composée de cinq pays, la Turquie, le Kazakhstan, le Kirghizstan, l’Ouzbékistan, l’Azerbaïdjan. La Hongrie et le Turkménistan sont des États observateurs.
09:43 11.01.2022
La diplomatie russe dément une "agression"
Commentant les affirmations de certains selon lesquelles la Russie s’est montrée agressive en envoyant des troupes au Kazakhstan, la porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova, les a qualifiées de "tas de sottises", dans une interview à la chaîne YouTube Soloviev Live:
"Cette opération a arrêté les effusions de sang. Ce alors que nous prenons parallèlement connaissance d'allégations d’agression, une sorte de tas de sottises, formulées par des individus qui n’ont jamais été ni de grands analystes, ni des connaisseurs de la situation, ni des professionnels et qui ne font pas partie de ce monde".
09:18 11.01.2022
Les vols de Turkish Airlines à destination du Kazakhstan reprendront à partir du 13 janvier, a annoncé ce 11 janvier le PDG de la compagnie aérienne, Bilal Eksi, sur son compte Twitter.
09:01 11.01.2022
Bilan préliminaire des émeutes
Le parquet kazakh a annoncé ce 11 janvier avoir ouvert 412 enquêtes, dont certaines pour attentats terroristes et meurtres. Suite aux actes de violence à l’encontre de personnes dépositaires de l’autorité publique, 388 informations judiciaires ont été engagées.
Au moins 38 individus ont été arrêtés aux points de contrôle de 11 localités durant les dernières 24 heures. Des armes ont été retrouvées chez 23 personnes.
08:11 11.01.2022
Situation actuelle dans le pays
Le pays continue de retrouver le calme, aucun incident n’a été constaté, rapporte le service de presse de la présidence en se référant au Comité de sécurité nationale.
Almaty, ancienne capitale, reprend une vie normale. Ce 11 janvier, beaucoup de piétons sont observés dans les rues, les transports en commun fonctionnent normalement, indique Sputnik Kazakhstan. Les magasins et les services de restauration ont rouvert.
Entre-temps, une présence importante de militaires, de policiers et de matériel a été constatée. Les forces de l’ordre poursuivent leur recherche des émeutiers, des auteurs des attaques et des pillards.
Bien que la situation se stabilise, le bureau militaire de la ville exhorte les citoyens à prendre des mesures de précaution et à informer les forces de l’ordre de tout ce qui semble suspect.
L’industrie reprend également le travail. Aujourd’hui, 76 sur 120 entreprises sont ouvertes. Les autres devraient rouvrir entre le 11 et le 19 janvier. Pendant les émeutes, deux installations industrielles ont été endommagées, les préjudices ne sont pas encore calculés.
08:01 11.01.2022
Le nouveau Premier ministre Alikhan Smaïlov devra mettre au point un plan d’action de l’exécutif pour 2022 dans les trois semaines, a noté le Président Tokaïev. Le projet fera l’objet de discussions au sein du gouvernement début février.
07:43 11.01.2022
Un moratoire de cinq ans sur l’augmentation des salaires des parlementaires et des élus locaux a été annoncé par Kassym-Jomart Tokaïev.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала