Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
Palais de l'Elysée  - Sputnik France, 1920, 21.09.2021
Présidentielle 2022
La prochaine élection présidentielle française va se dérouler du 10 au 24 avril 2022.

Macron perd du terrain, Pécresse et Le Pen au coude-à-coude, d’après un sondage

S'abonner
À l’approche de la présidentielle, une nouvelle enquête Elabe sur les intentions de vote pour BFM TV, L’Express et SFR, publiée ce 12 janvier, constate qu’Emmanuel Macron est en légère perte de vitesse au premier tour face à Valérie Pécresse et Marine Le Pen.
Dans un sondage Opinion 2022 réalisé par Elabe pour BFM TV, L’Express et SFR et paru ce 12 janvier, le Président de la République connaît un recul dans les intentions de vote. Сes résultats interviennent peu après ses propos controversés sur les non-vaccinés, qu'il veut "emmerder".
Par rapport à un sondage précédent d’Elabe du 21 décembre, le chef de l’État est en recul de trois points (23%) dans l’hypothèse de la présence de Christiane Taubira, qui a annoncé qu’elle se soumettrait au résultat de la Primaire populaire, organisée du 27 au 30 janvier.
M.Macron, qui ne s’est pas encore présenté, reste tout de même favori.
Quant à ses éventuels adversaires, Marine Le Pen et Valérie Pécresse se retrouvent au coude-à-coude, bénéficiant les deux de 17% des intentions de vote. Par rapport au sondage précédent, la candidate des Républicains reste stable, tandis que celle du Rassemblement national est en hausse d’un point. Elles sont suivies d’Éric Zemmour, crédité de 13%, un chiffre sans changement.
De son côté, le candidat des Insoumis Jean-Luc Mélenchon totalise 9,5%, soit une perte de 1,5%.
Dans le cas de l’éventuelle candidature de Mme Taubira, la situation ne change pas de façon importante. Le Président voit ainsi ses intentions de vote évoluer à 22,5%, Mme Le Pen, Mme Pécresse et M.Zemmour en reçoivent respectivement 16,5%, 16% et 12,5%, et M.Mélenchon 10%. Quant à l’ancienne garde des Sceaux, elle serait créditée de 4%, devançant Anne Hidalgo (2,5%).

Macron-Pécresse à égalité au second tour

Selon l’enquête, au second tour le chef de l’État est toujours en perte d'intentions de vote dans trois configurations testées. Dans le cas d’un duel avec la candidate LR, les deux sont crédités de 50%. Ce qui est un recul d’un point pour M.Macron, mais une augmentation d’un point pour M.Pécresse.
Dans un affrontement avec la candidate RN, les intentions de vote diminuent l’écart entre eux avec un autre recul pour le Président et une hausse pour Mme Le Pen (54,5% (-2,5%) et 45,5% (+2,5%)).
Dans l’hypothèse d’une rencontre au second tour avec M.Zemmour, M.Macron est donné à 63% (-4 points) contre 37% (+4 points) pour son adversaire, soit une nette avance du chef de l’État, même malgré sa perte d’intentions de vote.
L’enquête a été réalisée les 10 et 11 janvier auprès d’un échantillon de 1.465 personnes représentatives de la population française de 18 ans et plus, dont 1.356 inscrites sur les listes électorales.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала