Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
Palais de l'Elysée  - Sputnik France, 1920, 21.09.2021
Présidentielle 2022
La prochaine élection présidentielle française va se dérouler du 10 au 24 avril 2022.

Ménard déplore la "stupidité" de Zemmour et Le Pen

© AFP 2021 PASCAL GUYOTRober Ménard, maire de Béziers
Rober Ménard, maire de Béziers - Sputnik France, 1920, 13.01.2022
S'abonner
À quelques mois de la présidentielle, l’union des droites pose toujours question, ce qui préoccupe Robert Ménard. Il a estimé sur Europe 1 que la droite risque de "perdre les élections à cause de l’ego, des écuries" d’Éric Zemmour et Marine Le Pen.
Invité ce jeudi 13 janvier d'Europe 1, le maire de Béziers a dénoncé les divergences entre Marine Le Pen et Éric Zemmour, les qualifiant de "stupides".

"C'est la droite la plus suicidaire du monde, ils sont tellement stupides. Aujourd'hui, alors que si j'en crois les sondages notre droite à nous est majoritaire à droite et représente en gros un tiers de l'électorat, on est foutu de perdre les élections à cause de leur ego, de leurs écuries, de leurs partis, car tous les deux ils ont des logiques de partis", regrette l’édile.

Il affirme avoir averti la candidate RN et le chef du parti Reconquête traités de "fous furieux" de prendre le risque d’être battus au premier tour par Valérie Pécresse. "Contrairement à eux, si Mme Pécresse est au second tour, j’appellerai à voter pour elle car je n’ai jamais confondu Mme Pécresse et M.Macron", souligne-t-il.
Cependant, pour l’instant, il dit ne pas être en mesure de dire qui sera le réconciliateur des droites parmi ces trois candidats, car "ils pensent chacun que c'est lui-même".

"Moi, j'essaie d'être une passerelle, de continuer à parler aux uns, aux autres, de leur dire qu'il faut vous entendre. À un moment donné, il faudra que les deux qui ne seront pas au deuxième tour appellent à voter pour celui qui est en tête. Je vous garantis que ce n'est pas gagné."

"Elle incarne mieux la fonction présidentielle"

Six jours plus tôt, Robert Ménard avait néanmoins apporté officiellement son parrainage à la candidate du RN, "malgré les désaccords" entre eux.

"Marine, elle fait une campagne très différente de 2017, elle a pris une dimension différente, elle incarne mieux la fonction présidentielle", a-t-il salué lors d’une conférence de presse à Béziers.

L’union des droites est-elle possible?

Pour l’instant, la question de l’union des droites reste incertaine à quelques mois de la présidentielle. Éric Zemmour se pose toujours comme le candidat de "l’union des droites". Sa position a été réitérée ce jeudi 13 janvier sur France 2.

"Marine Le Pen ne peut pas gagner la prochaine élection présidentielle, tout simplement parce que les électeurs de LR ne veulent pas voter pour elle. Elle peut faire toute la campagne tranquille qu’elle veut, les électeurs de LR ne votent pas pour elle. Valérie Pécresse refuse les électeurs du RN", a déclaré l’ancien polémiste.

Quant à Marine Le Pen, elle accuse Éric Zemmour de servir de "marchepied" à Valérie Pécresse pour le second tour de la présidentielle.
Pourtant, Robert Ménard ne désespère pas. Il souhaite organiser une rencontre en février pour inciter Mme Le Pen ou M.Zemmour à se désister en faveur du mieux placé.
Selon le dernier sondage Elabe pour BFM TV, L'Express et SFR, Marine Le Pen et Valérie Pécresse sont au coude-à-coude avec 17% des intentions de vote, derrière Emmanuel Macron (23%), et devant Éric Zemmour (13%) à l’issue du premier tour dans l'hypothèse qui exclut une candidature Taubira. Dans l’hypothèse de la présence de sa candidature, les intentions de vote de Marine Le Pen et de Valérie Pécresse atteignent respectivement 16,5% et 16%, devant Zemmour (12,5%).
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала