Enfants handicapés: Macron réagit aux propos polémiques de Zemmour

© AFP 2022 THOMAS SAMSONEmmanuel Macron
Emmanuel Macron - Sputnik France, 1920, 16.01.2022
Soulignant que le sujet du handicap a été sa "carte blanche" en 2017, Emmanuel Macron est revenu devant son entourage sur les propos d’Éric Zemmour, considérant comme une "obsession" l’inclusion des enfants handicapés. D’après le Président, on "ne peut pas se prétendre amoureux de la France et nier à ce point ce que nous sommes", selon Le Parisien.
Quasiment toute la classe politique a fustigé les propos d’Éric Zemmour, qui a dénoncé, le 15 janvier, l’inclusion des enfants handicapés à l’école. Les critiques se sont également fait entendre du sommet du pouvoir.
Si, pour le chef de Reconquête, l’inclusion des enfants lourdement handicapés relève de "l’obsession" et d’"une mauvaise manière faites aux autres enfants", le Président de la République a rappelé, en privé, que "le handicap, était [s]a carte blanche lors du débat d’entre deux tours de 2017", selon les révélations du Parisien.
"Il ne s’est depuis pas passé une semaine où je ne me suis battu, notamment pour permettre aux enfants d’aller à l’école comme et avec les autres", a-t-il poursuivi.
Devant son entourage, le chef de l’État, qui temporise toujours sur sa candidature, a jugé qu’on "ne [pouvait] pas se prétendre amoureux de la France et nier à ce point ce que nous sommes". Et de poursuivre:
"Une nation solidaire, humaniste, qui ne divise ni ne stigmatise. Une nation qui, par-delà les sensibilités politiques, a toujours su faire des différences une richesse et une force."

"Vision misérable"

En outre, la secrétaire d’État auprès du Premier ministre en charge des personnes handicapées et mère d’une fille atteinte de la trisomie 21 Sophie Cluzel a dénoncé "une vision misérabiliste et excluante" de la part de l’auteur de ces propos polémiques qui ont fait réagir des politiques de tous les camps, de La France insoumise au Rassemblement national.
"Ça commence par les étrangers puis les personnes handicapées, il va aller jusqu'où? Il pense que tout ce qui est différent doit être exclu. Ce n'est pas la société que l'on porte!", a-t-elle écrit sur Twitter.

Explications du candidat

Sur YouTube, Éric Zemmour s’est expliqué auprès des parents d’enfants handicapés, pointant que ses propos avaient "été déformés".
Ce 16 janvier, passant sur France 3, le candidat a été interrogé à ce sujet par Francis Letellier.
"Tous vos concurrents à la présidentielle, de Marine Le Pen à Jean-Luc Mélenchon, y compris semble-t-il le Président de la République, condamnent vos propos. C’est ce que vous cherchiez, à être seul contre tous?", a lancé le journaliste.
Précisant qu’il n’avait pas cherché la polémique sur "la question importante et grave du handicap", le chef de Reconquête a déclaré qu’il était "tout à fait normal que la classe politique […] [l]e condamne, parce qu'en vérité [il est] le candidat du réel".
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала