L'application TousAntiCovid et un masque - Sputnik France, 1920, 22.09.2021
Covid-19

Un député LREM reçoit une lettre avec de la poudre noire et du plomb

© Photo Pixabay / gregrooseLe drapeau français
Le drapeau français  - Sputnik France, 1920, 18.01.2022
Connu pour son débat houleux sur le pass vaccinal à l’Hémicycle, le député LREM du Cher a reçu une enveloppe contenant de la poudre noire. Depuis le début de la crise, plusieurs parlementaires ont été visés de menaces pour leur soutien à la politique vaccinale du gouvernement.
Les menaces contre les élus sur fond de vote du texte de loi sur le pass vaccinal continuent. François Cormier-Bouligeon, député du Cher, a reçu à sa permanence de Bourges un courrier accompagné de poudre noire et de plomb.

Lundi 17 janvier, ce sont ses attachés parlementaires qui ont ouvert cette lettre. D’après les premiers éléments de l’enquête, il s’agirait d’une poudre utilisée dans les cartouches de fusil de chasse. Contacté par Europe 1, le député "y voit la patte de la mouvance de l’ultra droite anti-pass vaccinal". Il a affirmé avoir déposé plainte et que cela renforçait sa conviction de poursuivre le travail face à cette crise sanitaire.


Débat houleux avec Alexis Corbière


Le député s’était distingué lors des débats sur le pass vaccinal par des échanges vifs avec le député de La France insoumise Alexis Corbière dans la nuit du 4 au 5 janvier.

Suite à une véritable joute verbale, les deux protagonistes ont failli en venir aux mains. Il a fallu l’intervention d’huissiers et de députés de chaque bord pour éviter que cet affrontement verbal se transforme en pugilat.
Auprès du Huffington Post, Alexis Corbière avait alors reconnu: " Ce n’est pas un épisode glorieux". Quant à François Cormier-Bouligeon, il a déploré que son collègue ait voulu transformer l’Hémicycle en octogone.

Multiplication des menaces contre les élus

Les débats contre le pass vaccinal ont vu les intimidations contre des élus se multiplier, parfois de manière virulente. Ainsi, le 9 janvier 2022, le député LREM de Saint-Pierre-et-Miquelon, Stéphane Claireaux, a été agressé devant son domicile par des militants anti-pass vaccinal.
Le garage du domicile du député LREM de l’Oise, Pascal Bois, a été incendié le 29 décembre dernier et le mur d’enceinte de son domicile recouvert d’inscriptions anti-pass vaccinal. L’élu avait déclaré alors auprès de France Inter rester debout et ne pas bouger d’un iota.
"Ces actes sont contre-productifs. Ils [les incendiaires, ndlr] oublient que si on [les élus LREM] est là, c'est parce qu'il y a une majorité qui nous a élus pour ça."
Xavier Iacovelli, sénateur LREM des Hauts-de-Seine, a affirmé sur LCI le 30 décembre 2021 que sa permanence avait été dégradée pour la troisième fois depuis le mois de juin. Si l’élu a déclaré avoir l’habitude de faire face à "des engueulades" sur les marchés, il constate un degré de violence supplémentaire. Et on ne s’engage pas en politique pour subir cela, selon lui.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала