Palais de l'Elysée  - Sputnik France, 1920, 21.09.2021
Présidentielle 2022
La prochaine élection présidentielle française va se dérouler du 10 au 24 avril 2022.

Zemmour: "si j’étais le Président, je dirais: "il n’y a plus de sanction vis-à-vis de la Russie""

© Sputnik . Vladimir Sergeev / Aller dans la banque de photosLes drapeaux de la Russie et de l'UE
Les drapeaux de la Russie et de l'UE - Sputnik France, 1920, 24.01.2022
Dans le contexte de la montée des tensions entre l’Otan et la Russie, Éric Zemmour trouve fondées les préoccupations de Moscou quant à la progression de l’Alliance vers les frontières russes. D’après lui, malgré les tentatives américaines de monter les pays européens contre la Russie, Paris doit montrer "des signes d’amitié" envers le pays.
La campagne présidentielle française ne passe pas à côté des grandes questions internationales. Invité dimanche 23 janvier dans C dans l’air, Éric Zemmour a développé sa vision des relations dégradées entre la Russie et l’Otan.
Il a notamment souligné que les Américains n’avaient "rien à faire en Géorgie et en Ukraine" et que le rôle de la France serait de dire que les revendications de Vladimir Poutine sur ce sujet sont "tout à fait légitimes".

Pour l’amitié franco-russe

Selon lui, les médias français et occidentaux "passent leur temps à diaboliser Vladimir Poutine". Et bien qu’il ne soit pas l’"avocat", il estime que la France doit être "l’amie de la Russie".
"Cessons d’être l’instrument des manœuvres américaines. L’Amérique passe son temps à monter les pays européens contre la Russie. Parce que la grande angoisse des États-Unis depuis très longtemps […] c’est séparer la Russie de l’Allemagne et de la France".

Et contre les sanctions

Par ailleurs, Éric Zemmour avance qu’à chaque fois qu’il y a un rapprochement entre ces pays, ce qui était le cas en 2003 lors de la guerre du Golfe, les Américains s’emploient à les diviser.
"La Russie mène ses politiques et veut défendre et développer ses influences. Moi, je pense que la France doit et pourrait, par exemple, montrer des signes d’amitié envers la Russie en supprimant les sanctions contre la Russie. Moi, si j’étais le Président, je dirais: "il n’y a plus de sanction vis-à-vis de la Russie"."

Son "tropisme prorusse"

Par le passé, Éric Zemmour avait déjà prôné un rapprochement entre la France et la Russie, avouant son "tropisme pro-russe" et défendant l’idée du général de Gaulle sur l’Europe "de Brest à Vladivostok".
Ainsi, en septembre 2020, il jugeait que la Russie pourrait être pour la France l’allié "le plus fiable", plus que les États-Unis, l’Allemagne et le Royaume-Uni, critiquant les sanctions économiques antirusses, les qualifiant de "contre-productives", car elles ont permis à l’agriculture russe de se relancer au détriment des agriculteurs exportateurs français.
À l’époque, l’essayiste s’était félicité des tentatives d’Emmanuel Macron de renouer le dialogue avec Moscou, mais estimait que le Président français se heurtait à plusieurs obstacles dans sa volonté de normaliser ses relations avec la Russie, dont aux chrétiens démocrates qui gouvernaient l’Allemagne.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала