Ottawa rapatrie une partie de ses diplomates de Kiev

© Sputnik . Alexei Kudenko / Aller dans la banque de photosKiev en hiver
Kiev en hiver - Sputnik France, 1920, 30.01.2022
Le gouvernement canadien rapatriera les employés non essentiels ainsi que les personnes à charge restantes de l’ambassade de Kiev sur fond de tensions opposant l’Ukraine à la Russie.
Dans le sillage du rapatriement de diplomates américains en poste à Kiev, les autorités canadiennes ont à leur tour décidé de rappeler une partie du personnel de leur ambassade en Ukraine.
"Le Canada a pris la décision de retirer temporairement les employés canadiens non essentiels et les personnes à charge restantes de l’ambassade du Canada en Ukraine", a fait savoir le ministère canadien des Affaires étrangères dans un communiqué diffusé ce dimanche 30 janvier.
Précédemment, Ottawa a annoncé le retrait temporaire de Kiev des "enfants de moins de 18 ans des employés canadiens de l'ambassade ainsi que les membres de leur famille" à cause de la situation à la frontière russo-ukrainienne.
Dans le même temps, le gouvernement Trudeau a promis d’élargir la mission de formation de l’armée ukrainienne que mènent les Forces armées canadiennes depuis 2015.

Rappel de diplomates occidentaux

Les pays occidentaux accusent Moscou de préparer une offensive en Ukraine, pointant une accumulation inquiétante de troupes russes à la frontière de la République voisine. La Russie dément toute intention belliquese visant l’Ukraine, tout en se déclarant prête à réagir à d’éventuelles "provocations militaires" dans la région.
Avant Ottawa, Washington et Londres avaient annoncé le rappel de certains diplomates en poste à Kiev et de leurs familles. Le département d'État a également appelé les citoyens américains se trouvant en Ukraine à envisager de quitter immédiatement le pays.
Dans le même temps, le Pentagone a annoncé son intention de déployer jusqu’à 8.500 soldats américains en Europe de l’Est. Selon son porte-parole John Kirby, les États-Unis "agiront fermement pour défendre leurs intérêts nationaux en réponse aux actions de la Russie qui nuisent à nous-mêmes, à nos alliés ou à nos partenaires".
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала