"Une telle pratique produit un effet opposé": Viktor Orban sur les sanctions antirusses

© Sputnik . Mikhaïl Klimentyev / Aller dans la banque de photosUne conférence de presse de Vladimir Poutine et Viktor Orban à Moscou le 1 février 2022
Une conférence de presse de Vladimir Poutine et Viktor Orban à Moscou le 1 février 2022 - Sputnik France, 1920, 01.02.2022
En visite à Moscou et à la suite de son entrevue avec Vladimir Poutine, le Premier ministre hongrois a constaté que les sanctions antirusses grippaient plus le développement de son pays que l’économie russe. Le chef du gouvernement magyar s’est en même temps félicité du niveau de coopération avec la Russie.
Les restrictions imposées à la Russie ne sont ni constructives, ni prospectives et portent atteinte à l’économie hongroise, a déclaré à la presse ce mardi 1er février le Premier ministre de la Hongrie, Viktor Orban, après son entretien avec le Président russe à Moscou.
"La politique de sanctions, mise en place contre la Russie, s’est avérée plus nuisible pour la Hongrie que pour la Russie elle-même. Une telle pratique produit un effet opposé. Les sanctions sont un instrument a priori voué à l’échec. Je ne pense pas qu’elles sont acceptables, ni à l’égard de la Russie, ni à l’égard d’autres États", a assuré Viktor Orban.
Selon lui, l’économie russe est beaucoup plus forte qu’on le croit souvent en Occident.

Une année fructueuse

Pour le haut responsable hongrois, 2021 a été une année très fructueuse sur le plan du développement de la coopération entre Budapest et Moscou.
"Bien que l’année dernière ait été difficile à cause de la pandémie, elle a néanmoins été la plus réussie pour les relations de nos États, car grâce à notre coopération, nous avons pu résoudre des problèmes majeurs et surmonter des difficultés", a-t-il mis en avant.
Les livraisons de la préparation russe Spoutnik V ont permis à la Hongrie de vacciner 900.000 de ses citoyens dans le cadre de la campagne anti-Covid tandis que la signature d’un contrat à long terme avec Gazprom a renforcé la stabilité énergétique du pays, a ajouté M.Orban.

Projets bilatéraux

Le Premier ministre a mentionné plusieurs projets importants de coopération économique avec les partenaires russes.
Budapest envisage de lancer la production de Spoutnik V dans une nouvelle usine qui serait construite en Hongrie prochainement.

"En ce qui concerne la construction d’une centrale nucléaire, nous espérons obtenir bientôt la dernière licence, ce qui signifie que le processus passera automatiquement à la deuxième phase, c’est-à-dire à la phase de construction", a annoncé Viktor Orban. Selon lui, ce sera une "grande réussite" pour son pays, dont les autorités cherchent à assurer l’indépendance énergétique et à "le faire de façon la plus neutre pour le climat".

Dans le domaine énergétique, le chef du gouvernement hongrois voudrait également augmenter les livraisons du gaz russe jusqu’à un milliard de mètres cubes. Un accord préalable à ce sujet a été reçu par le Président russe, a-t-il annoncé.

Russie-Otan et la crise ukrainienne

M.Orban a également exprimé l’espoir que les désaccords entre la Russie et l’Otan pourraient être sous peu réglés.
"Je me suis assuré aujourd’hui que ces différences de positions [entre Moscou et l’Otan, ndlr] pouvaient être surmontées. Il est possible de conclure de tels accords qui garantissent la paix et la sécurité pour la Russie et qui seront acceptables pour les États membres [de l’Alliance]. Un tel accord est possible, et j’espère vivement que les négociations dans les jours et les semaines à venir conduiront à un tel accord", a-t-il déclaré.
Commentant de multiples allégations des pays et médias occidentaux sur l’agression russe imminente contre Kiev, le Premier ministre magyar a déclaré que dans sa conversation avec Vladimir Poutine il n’avait remarqué aucune intention hostile envers l’Ukraine.
Viktor Orban a ajouté qu’il partageait le point de vue du Président russe, lequel insiste sur les préoccupations "normales" de la Russie sur les garanties de sécurité et les pourparlers avec l’Otan en la matière.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала