Des scientifiques établissent comment la durée de stockage des grains de blé influe sur leur couleur

CC BY-SA 2.0 / Yair Aronshtam / Wheat fieldUn champ de blé (image d'illustration)
Un champ de blé (image d'illustration) - Sputnik France, 1920, 06.02.2022
Dans une étude jamais menée auparavant, des scientifiques allemands et russes concluent que seule la couleur des grains de blé varie en fonction de la durée de leur stockage et des conditions de conservation. Ces résultats pourraient être utiles pour la production de semences, mais aussi pour le maintien des collections génétiques.
Des scientifiques allemands et russes ont établi une relation entre la couleur du grain de blé, la durée de conservation et la germination. Les résultats de la première étude de ce genre sont publiés dans la revue Plants.
Ils ont utilisé une méthode d'analyse d'images numériques pour observer les caractéristiques morphologiques (système racinaire, tige, feuille, épi, fruit) du grain et la couleur de sa coque pour le blé tendre cultivé à quatre saisons différentes: 2003, 2004, 2009 et 2014.
Selon leurs conclusions, la durée de stockage n'entraîne pas de variabilité significative de la taille et de la forme des grains, mais affecte de manière significative leur couleur: lors d'un stockage à long terme, environ 80% de ces caractéristiques changent de manière significative. Plus la durée de conservation est longue, plus ils deviennent rouges.

Un autre constat

En outre, les scientifiques ont découvert que lorsque les grains sont stockés dans une banque génétique (à des températures négatives et à faible humidité au sein d’emballages scellés), leur coque devient plus claire. Ainsi, la recherche sur ce point est importante non seulement pour les producteurs de semences, mais aussi pour le maintien des collections génétiques.
"Lorsqu'ils sont exposés à des conditions environnementales, y compris un stockage à long terme, certains des pigments se décomposent, leur concentration dans la coque change, ce qui peut être déterminé par un changement de couleur des grains. L'analyse des images numériques que nous avons utilisées dans notre travail nous permet de saisir même de très légers changements dans la couleur de l'enveloppe du grain", explique Dmitri Afonnikov, l’un des co-auteurs de l’étude.
Il estime que cela pourra être utilisé dans le futur pour résoudre des problèmes pratiques tels qu'une évaluation rapide de l'état physiologique du grain (la durée de son stockage) ou la prédiction de sa germination
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала