- Sputnik France, 1920
Escalade dans le Donbass
Les Républiques autoproclamées du Donbass ont ordonné l'évacuation de civils vers la Russie accusant les forces de Kiev de préparer une offensive.

Poutine à Macron: les efforts de l'Otan poussent Kiev vers une solution militaire dans le Donbass

© Sputnik . Alexeï Nikolsky / Aller dans la banque de photosПрезидент РФ В. Путин провел встречу с премьер-министром РФ М. Мишустиным
Президент РФ В. Путин провел встречу с премьер-министром РФ М. Мишустиным - Sputnik France, 1920, 20.02.2022
Vladimir Poutine a attiré l'attention d'Emmanuel Macron, lors de leur cinquième entretien téléphonique depuis le début de l'année, sur les activités de l'Otan qui fournit des armes à l'Ukraine et l'encourage ainsi à régler le conflit dans le Donbass par la force.
L'Otan, qui livre des armes à l'Ukraine, pousse Kiev vers une solution militaire à la crise dans le Donbass, a déclaré ce dimanche 20 février Vladimir Poutine à son homologue français Emmanuel Macron lors d'un entretien téléphonique organisé à la demande de Paris.

"Le Président russe a signalé que l'escalade était le résultat des provocations des forces de sécurité ukrainiennes. Il a attiré l'attention sur les livraisons incessantes d'armes et de munitions modernes à l'Ukraine par les pays de l'Otan, ce qui pousse Kiev vers une solution militaire du +problème du Donbass+", indique le communiqué du Kremlin.

Face aux bombardements intenses initiés par Kiev, les civils des républiques autoproclamées de Donetsk et Lougansk (RPD et RPL) se voient obligés d'évacuer les lieux et d'aller se réfugier en Russie, a ajouté le Président.
M.Poutine a de nouveau souligné que Kiev ne faisait qu'imiter le processus de négociation, refusant obstinément de mettre en œuvre les accords de Minsk et ceux conclus au format Normandie.

Poursuivre la recherche de solutions diplomatiques

"Compte tenu de la gravité de la situation actuelle, les deux Présidents ont jugé opportun d'intensifier la recherche de solutions par voie diplomatique."
Cette mission sera confiée aux ministères des Affaires étrangères et aux conseillers politiques des dirigeants des pays participant au format Normandie. Leurs contacts devraient contribuer au rétablissement du cessez-le-feu et assurer des progrès dans la résolution du conflit autour du Donbass, note le Kremlin.
Selon Reuters, qui cite un communiqué de l'Élysée, Vladimir Poutine et Emmanuel Macron sont convenus de travailler à la tenue d'une réunion du Groupe de contact trilatéral (Ukraine, Russie, OSCE), "dans les prochaines heures" afin de parvenir à un cessez-le feu dans l'est de l'Ukraine.

Garanties de sécurité en Europe

MM.Poutine et Macron se sont en outre entretenus des propositions russes concernant les garanties de sécurité en Europe.
"Vladimir Poutine a de nouveau mis l'accent sur la nécessité pour les États-Unis et l'Otan de prendre au sérieux les demandes russes sur les garanties de sécurité et d'y répondre concrètement et sans détour."
Il s'agit de la cinquième conversation téléphonique entre les Présidents russe et français depuis le début de l'année. Elle a duré une heure et 45 minutes.

La France vise un "nouvel ordre de sécurité" en Europe

L'Élysée a publié sa propre déclaration à la suite de l'appel téléphonique de dimanche, affirmant que MM.Poutine et Macron s'étaient mis d'accord sur plusieurs mesures:
- la reprise des travaux dans le cadre du format Normandie sur la base des échanges et des propositions faites par l'Ukraine ces derniers jours;
- un travail intense pour permettre la tenue d'une réunion du groupe trilatéral de contact dans les prochaines heures avec l'objectif d'obtenir de toutes les parties prenantes un engagement de cessez-le-feu sur la ligne de contact;
- la nécessité de privilégier une solution diplomatique à la crise actuelle et de tout faire pour y parvenir.
Le ministre français de l'Europe et des affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, devrait rencontrer son homologue russe, Sergueï Lavrov, dans les prochains jours. Plusieurs consultations seront conduites à Paris à cet effet, ajoute l'Élysée.
"Ce travail diplomatique devra permettre de progresser sur la base des derniers échanges en associant l'ensemble des parties prenantes (Européens, alliés, Russes et Ukrainiens) afin d'aboutir, si les conditions sont remplies, à une rencontre au plus haut niveau en vue de définir un nouvel ordre de paix et de sécurité en Europe", conclut la présidence française.

Escalade dans le Donbass

Ces derniers jours, le Donbass a connu une escalade dramatique des activités militaires, les milices locales et les forces de Kiev s'accusant mutuellement de tirs de mortier et d'artillerie.
Le 18 février, les républiques autoproclamées, qui craignent que Kiev lance une offensive généralisée, ont annoncé une mobilisation générale et organisé l'évacuation des civils vers la Russie voisine.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала