Donbass - Sputnik France, 1920, 24.02.2022
Opération militaire russe en Ukraine
Vladimir Poutine a annoncé le 24 février le début d’une "opération spéciale" pour "protéger les habitants" du Donbass.

Renseignement russe: les USA voulaient faire adhérer Kiev à l'Otan en contournant les règles

© AP Photo / Vadim GhirdaDrapeau de l'Otan
Drapeau de l'Otan - Sputnik France, 1920, 04.03.2022
Le gouvernement américain avait travaillé sur des voies de contournement semi-légales des règles d'adhésion à l'Otan pour que l'Ukraine puisse le faire plus vite, relate Sergueï Narychkine, le directeur du Service des renseignements extérieurs.
Les États-Unis, avec les pays alliés, envisageaient d'accepter l'Ukraine dans l'Otan en contournant les règles d'adhésion, a déclaré le directeur du Service des renseignements extérieurs (SVR) russe Sergueï Narychkine.
"Washington et ses alliés ont accéléré les préparatifs de l'admission de l'Ukraine dans l'Alliance atlantique, en élaborant des voies de contournement semi-légales pour Kiev, conçues pour raccourcir le chemin traditionnel vers l'adhésion", a-t-il expliqué dans un communiqué sur le site du SVR.
Le chef du renseignement s'est dit étonné, dans ce contexte, face à ce qu'on entend encore de journalistes et de politiciens occidentaux, de la question de savoir pourquoi la Russie s'est toujours catégoriquement opposée à l'entrée de l'Ukraine dans l'Otan.
"Premièrement, il ne faut pas oublier pourquoi l'Alliance a été créée. Selon le premier secrétaire général de l'Alliance, le Britannique Lord Ismay, son but était d'+assurer la subordination des Allemands en Europe, la présence des Américains et l’exclusion des Russes+ [littéralement de l'anglais +pour garder les Allemands sous, les Américains dedans, les Russes dehors+]", a-t-il rappelé.
"Cela semble aussi moderne que possible, d'autant plus que dans le projet du nouveau concept stratégique de l'Otan, qui doit être adopté en juin de cette année, la Russie apparaît comme la principale menace pour la sécurité de l'Alliance", résume M.Narychkine.

Opération militaire

Tôt le matin du 24 février, Vladimir Poutine a lancé une opération militaire spéciale en Ukraine qui avait pour objectif "la protection des personnes qui avaient été victimes d'intimidation et de génocide par le régime de Kiev pendant huit ans".
Pour cela, il est prévu de procéder à "la démilitarisation et la dénazification de l'Ukraine" et de traduire en justice les responsables de crimes contre les habitants du Donbass, a précisé le Président russe.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала