Que faut-il attendre de la visite d'Erdogan en Russie

© Sputnik . Sergueï Guneïev / Aller dans la banque de photosVladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan réunis à Moscou le 5 mars 2020
Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan réunis à Moscou le 5 mars 2020 - Sputnik Afrique, 1920, 05.08.2022
Énergie, Ukraine, Syrie, commerce… Сe vendredi auront lieu des entretiens entre les Présidents russe et turc à Sotchi, en Russie. Quelles questions seront sur leur table?
Après la signature des deux accords sur l'exportation des céréales ukrainiennes à Istanbul, l'heure est venue pour une visite de Recep Tayyip Erdogan à Sotchi, en Russie, et des pourparlers avec son homologue russe.
Ce jeudi 4 août, les parties ont évoqué les éventuels sujets que les Présidents vont aborder durant cet événement.

Liens économiques, énergie et commerce

Alors que la crise énergétique et la hausse des prix conséquente pèsent sur les Européens, la prochaine rencontre à Sotchi se focalisera notamment sur des projets stratégiques communs dans le secteur de l'énergie, a rapporté jeudi le service de presse du Kremlin.
"Conformément aux accords conclus lors de la réunion bilatérale des Présidents à Téhéran le 19 juillet, il est prévu d'examiner en détail le sujet de la coopération multiforme russo-turque, y compris les perspectives d'une nouvelle extension des liens commerciaux et économiques et la mise en œuvre de projets stratégiques communs dans le secteur de l'énergie", indique le rapport.

Questions internationales: Ukraine, Syrie, Haut-Karabakh

Il est également prévu de poursuivre l'échange de vues sur les questions d'actualité de l'agenda international, a ajouté le Kremlin. Les Présidents échangeront, entre autres sujets, leurs points de vue sur la situation en Ukraine et en Syrie, a noté le porte-parole du Kremlin.
"Tout d'abord, diverses dimensions de nos relations bilatérales: c'est la coopération commerciale et économique, c'est une discussion sur les conflits régionaux, bien sûr, et un échange de vues sur les situations ukrainienne et syrienne. Cela nécessite l'attention personnelle des deux Présidents", a déclaré Dmitri Peskov, porte-parole de Vladimir Poutine.
Entre autres, il n'est pas exclu que les chefs d'État évoquent la mise en œuvre des accords d'Istanbul. Le porte-parole du Kremlin a noté que le mécanisme d'exportation de céréales d'Ukraine continuera à fonctionner efficacement.
Une nouvelle flambée de violence au Karabakh pourrait aussi s’inviter dans les discussions entre MM. Poutine et Erdogan.
Selon le ministère russe de la Défense, une aggravation de la situation est constatée dans la zone de responsabilité du contingent russe de maintien de la paix au Haut-Karabakh. Selon le ministère, le régime de cessez-le-feu a été violé par les forces armées azerbaïdjanaises. Le commandement des soldats de la paix, en collaboration avec des représentants des parties azerbaïdjanaise et arménienne, prend des mesures pour stabiliser la situation.

Avions amphibies pour la Turquie

La fourniture d'avions amphibies à Ankara est également à l'ordre du jour des pourparlers.
Selon le ministre turc de l'Agriculture et des Forêts Vahit Kirishchi, la Turquie "espère un résultat positif" des négociations avec la Russie sur la fourniture d'avions amphibies à Ankara pour l'extinction des incendies naturels.
La question des livraisons d'avions amphibies à la Turquie a été évoquée le 19 juillet à Téhéran lors de la réunion des dirigeants turc et russe.
Pour conclure, le porte-parole du Kremlin a ajouté que l'ordre du jour de l'entretien est "très, très tendu".
Les précédents entretiens entre les dirigeants des deux pays se sont tenus le 19 juillet à Téhéran dans le cadre du sommet au format Astana. Ils ont également rencontré l'ayatollah Ali Khamenei et le Président iranien Ebrahim Raïssi.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала