Ecoutez Radio Sputnik
    Drone

    L’armée algérienne détruit des objectifs terroristes avec ses propres drones d’attaque (images)

    © REUTERS / U.S. Navy/Handout
    Afrique
    URL courte
    Par
    10884
    S'abonner

    L’armée de l’air algérienne vient de publier des images d’une opération réelle de destruction de cibles terroristes par les drones El-Djazaïr-55 de fabrication nationale.

    L’Armée nationale populaire (ANP) algérienne a exécuté avec succès des opérations de destruction d’objectifs terroristes, utilisant ses propres drones de fabrication à 100% nationale, a indiqué un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN).

    «Des drones fabriqués en Algérie de type El-Djazaïr-55 ont exécuté, durant la dernière semaine de ce mois [de juin, ndlr], des vols diurnes et nocturnes de reconnaissance pour la destruction d’objectifs de groupes terroristes», a affirmé le MDN. «Avec professionnalisme et précision, la mission a été débutée par une reconnaissance aérienne, à travers laquelle les équipages au sol des aéronefs ont pu obtenir des données instantanées permettant de localiser les cibles visées, avant que les drones n’entament ensuite des vols pour la destruction desdites cibles», détaille le MDN.

    Par le passé, l’ANP a mené des opérations similaires.

    Dans un entretien accordé à Sputnik, Mokhtar Saïd Mediouni, ex-officier supérieur de l’armée de l’air algérienne, a levé le voile sur les enjeux du réarmement de l’Algérie initié par le haut commandement de l’ANP. Il a abordé le rôle de la Russie dans cet effort de modernisation de l’armée algérienne, les objectifs que cette dernière s’est fixée en matière de développement de son industrie militaire et de son impact sur l’économie civile. Il a également mis en avant la nécessité de maîtriser les technologies de pointes.

    «L’armée algérienne ne veut pas juste consommer des moyens militaires, mais elle veut également comprendre et maîtriser les systèmes technologiques de pointe et développer sa propre industrie avec ses propres moyens», a-t-il insisté, et de faire savoir que l’ANP voulait «acquérir d’une manière plus pragmatique ces technologies et faire en sorte que la maîtrise soit encore plus efficace».

    M.Mediouni a parlé de la fabrication et modernisation des véhicules militaires, des hélicoptères, des drones et le lancement de centres de recherche et de développement.

    Tags:
    technologies militaires, cibles, organisations, terrorisme, drone, Armée nationale populaire algérienne (ANP)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik