Amérique du Nord
URL courte
Par
371
S'abonner

La chaîne TV américaine Fox News a été condamnée à un total d’un million de dollars d’amendes après une enquête sur des harcèlements sexuels, a annoncé la Commission pour les droits humains de New York City. Une nouvelle sanction pécuniaire à six chiffres imposée contre le groupe médiatique dont la réputation est ébranlée par ce type d’accusations.

La chaîne d’information en continu américaine Fox News Channel s’est vu infliger des amendes administratives pour un montant total d’un million de dollars (environ 844.000 euros), a indiqué mardi 29 juin dans un communiqué la Commission pour les droits humains de New York City.

Une pénalité record et unique en son genre, imposée par cette institution civile newyorkaise qui a résulté d’une enquête sur une série d’accusations envers la «culture des harcèlements sexuels omniprésents» au sein de ce grand groupe médiatique.

À part des sanctions pécuniaires, la Commission a obligé Fox News à renoncer à des clauses d’arbitrage obligatoire concernant des plaintes relatives aux droits humains dans les contrats passés par la société avec ses employés pendant les quatre années à venir. La chaîne devra également organiser pour ses collaborateurs des formations consacrées aux problèmes de harcèlement sexuel et approuvées par la Commission ainsi qu’envoyer à l’institution civile des rapports appropriés durant les deux prochaines années.

«Avec ce règlement, la Commission a non seulement ordonné la plus grande sanction civile de son histoire, mais a également imposé des changements de politique dramatiques et critiques au sein de Fox News Network», a déclaré la présidente et commissaire de la Commission pour les droits humains de New York, Carmelyn P.Malalis.

Le communiqué précise aussi que la Commission a lancé en avril 2019 une formation sur la prévention des harcèlements sexuels, qui est disponible en 11 langues à titre gratuit sur le site web de l’institution et correspond aux directives établies en la matière par la ville de New York et l’État. Ces cours ont été jusqu’à maintenant suivis en ligne 750.000 fois, selon la Commission pour les droits humains new-yorkaise.

Suite de grands scandales précédents

La décision historique de la Commission pour les droits humains de New York fait suite à plusieurs turbulences de nature juridique que la fameuse chaîne américaine avait traversées après plusieurs accusations de harcèlements sexuels visant sa direction.

C’est ainsi le PDG de Fox News, Roger Ailes, qui en 2016 s’est retrouvé en premier au centre de scandales sexuels. Aux allégations juridiques contre son patron d’une ancienne présentatrice vedette, Gretchen Carlson, se sont ajoutées des révélations d’une journaliste américaine connue, Megyn Kelly, qui aurait affirmé lors d’une enquête interne avoir reçu des avances du PDG de la chaîne dix ans plus tôt. Selon plusieurs médias américains, le groupe médiatique a conclu un accord amiable avec Gretchen Carlson consistant à lui verser environ 20 millions de dollars (environ 17 millions d’euros).

La vedette de la chaîne Bill O'Reilly a également fait l'objet d’inculpations pour harcèlement envers plusieurs collaboratrices. Malgré des informations selon lesquelles le présentateur de l'émission populaire The O'Reilly Factor et le groupe auraient versé plus de 10 millions de dollars à ces femmes en échange de leur silence et du renoncement à des poursuites judiciaires, le journaliste a démissionné en avril 2017.

Lire aussi:

Éboulement sur un chantier: un mort, le trafic TGV de Montparnasse interrompu
L'armée syrienne repousse une attaque aux missiles de l'aviation israélienne près de Damas
Vladimir Poutine s'exprime sur les nouvelles armes de la Marine russe
Tags:
New York, harcèlement sexuel, amende, Fox News
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook