Amérique latine
URL courte
Par
La distribution du vaccin russe anti-Covid Spoutnik V dans le monde (124)
0 224
S'abonner

L'Agence nationale argentine du médicament a annoncé avoir autorisé l’utilisation du vaccin russe Spoutnik V pour l’immunisation des personnes de plus de 60 ans contre le Covid-19.

Le vaccin russe Spoutnik V conçu contre le Covid-19 peut désormais être administré aux personnes âgées de plus de 60 ans en Argentine, a annoncé ce mercredi 20 janvier l’Agence argentine du médicament (ANMAT).

«Après avoir examiné les nouvelles informations sur Spoutnik V (GamCovidVac), l’agence a statué que son innocuité, immunogénicité et efficacité sont acceptables pour les plus de 60 ans. Elle recommande donc que le ministère de la Santé l'utilise dans ce groupe d'âge», a indiqué l’agence dans un rapport.

Buenos Aires a déjà vacciné 200.000 personnes avec Spoutnik V

Les autorités argentines ont autorisé l'utilisation de Spoutnik V dans le pays le 23 décembre dernier.

En décembre, 300.000 doses du vaccin russe sont arrivées en Argentine. Le 16 janvier, le pays a reçu le deuxième lot de 300.000 doses de Spoutnik V conformément à une entente intervenue avec le Fonds russe d’investissements directs (RFPI). Au total, la Russie doit livrer 10 millions de doses à Buenos Aires.

Plus de 200.000 personnes ont déjà reçu la première dose du vaccin russe, selon le ministère de la Santé du pays.

Depuis son enregistrement en Russie le 11 août 2020, Spoutnik V a été homologué en Biélorussie, en Serbie, en Bolivie, en Algérie, en Palestine, au Venezuela, au Paraguay et au Turkménistan.

Dossier:
La distribution du vaccin russe anti-Covid Spoutnik V dans le monde (124)

Lire aussi:

Paris: une femme heurtée par une trottinette électrique est dépouillée avant de mourir
Covid-19: «la stratégie de la peur», dernier outil d’«une élite dépassée»? – vidéo
La Pologne enverra des drones turcs protéger les frontières est de l’Otan
Tags:
Fonds russe d'investissements directs (RDIF), Russie, Spoutnik V, Argentine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook