Culture
URL courte
1175
S'abonner

La trentaine de sarcophages découverts en début de semaine dans la nécropole d’El-Assasif à Louxor, y avaient été enterrés il y a 3.000 ans sous les pharaons de la 22e dynastie, a annoncé le ministère égyptien des Antiquités.

Des archéologues égyptiens ont précisé le nombre et l'âge des sarcophages découverts récemment sur la rive ouest du Nil, dans la nécropole d’El-Assasif, à Louxor.

«La sépulture se trouvait à un mètre de profondeur. Le premier rang comptait 18 sarcophages et le deuxième 12. Ce sont des sarcophages d’hommes et de femmes, trois étaient destinés à des enfants. Les sarcophages, datant de 3.000 ans, sont bien conservés, y compris les couleurs et les inscriptions. La sépulture appartient au règne de la 22e dynastie des pharaons», a déclaré Mostafa Waziri, porte-parole du ministère égyptien des Antiquités.

Tous les sarcophages seront restaurés puis exposés dans une salle à part du Grand musée égyptien qui ouvrira ses portes l'année prochaine près des pyramides de Gizeh.

​En début de semaine, des médias ont annoncé une découverte sensationnelle de 20 sarcophages «peints de couleurs vives», qui auraient pu appartenir à des «grands prêtres». Khaled El-Anany, ministre égyptien des Antiquités, a alors déclaré qu’il s’agissait de «l'une des plus importantes découvertes de l'ère moderne, car tous les sarcophages n'ont jamais été ouverts ni touchés».

Lire aussi:

Plus de 1.500 militaires français se déploient dans les Alpes pour faire face à «l’affrontement majeur»
Un homme condamné après avoir refusé de serrer la main d’une préfète
Menace de reconfinement: un «règlement de compte contre la population»?
Un policier abat un chien sous les yeux de son propriétaire dans le Pas-de-Calais
Tags:
fouilles, sarcophage, Louxor, Egypte
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook