Culture
URL courte
7654
S'abonner

Excavant un tumulus dans l’est du pays, des archéologues croates ont découvert un char romain attelé à deux chevaux qui appartenait probablement à une famille très riche qui vivait au IIIe siècle après J.-C.

Une chambre funéraire contenant des squelettes de deux chevaux et un char à deux roues a été récemment découverte par des archéologues dans l’est de la Croatie dans ce qui était l’ancienne région romaine de Pannonie, écrit le site Total Croatia News.

​Selon l'archéologue Boris Kratofil du musée de Vinkovci, la sépulture remonte au IIIe siècle de notre ère. Bien que de telles sépultures aient été pratiquées dans la Rome antique, c'est la première découverte de ce genre faite en Croatie. De plus, il s’agit d’un des plus récents enterrements de ce type connu de la science.

À en juger par sa nature, il appartenait à une famille noble de la classe supérieure. La chambre funéraire se trouvait à l’intérieur d’un tumulus dont le diamètre était d’environ 40 mètres et la hauteur ne dépassait pas un mètre. La sépulture était située près de la voie romaine qui reliait à l’époque la Pannonie à la péninsule des Apennins à l'ouest et aux Balkans et à l'Asie mineure à l'est.

«Nous sommes plus intéressés par les chevaux, c'est-à-dire s'ils ont été élevés ici ou sont venus d'autres parties de l'empire, ce qui nous en dira plus sur l'importance et la richesse de cette famille», explique Marko Dizdar de l'Institut d'archéologie de Zagreb.

Selon lui, les chercheurs prévoient de procéder à la restauration et à la conservation du char. Les restes de chevaux et de squelettes humains retrouvés également dans la tombe seront envoyés au service de recherche.

Lire aussi:

Une photo de nouveaux élus faisant des doigts d’honneur déclenche un scandale dans l'Oise
Le Pr Raoult accusé de «faux témoignage» par l’AP-HP
Ce légume est le plus utile pour la santé, affirme un docteur russe
Cette escroquerie leur permet de voler près de 190.000 euros à Cdiscount
Tags:
archéologues, char, Croatie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook