Culture
URL courte
Par
19618
S'abonner

Un individu déclarant être venu réclamer «les biens volés à l’Afrique» a tenté de voler une sculpture du Louvre. Or, les équipes du musée ont prévenu le vol.

«Je suis venu reprendre ce qui a été pillé en Afrique»: un homme s’est emparé d’une sculpture du 18e siècle exposée au musée du Louvre avant d’être interpellé entre ses murs, rapporte BFM TV qui se réfère à l’établissement.

Dans une vidéo de deux minutes postée sur Twitter en fin de semaine dernière, un individu est filmé en train de prendre possession d’une sculpture provenant de l’Île de Florès, qui n’a pourtant aucun rapport avec l’Afrique, se trouvant à l’est de l’Indonésie.

Le musée porte plainte

«On est venu reprendre ce qui nous appartient. Je suis venu reprendre ce qui a été volé, ce qui a été pillé en Afrique, au nom de notre peuple», expliquait l’homme dans l’enregistrement.

Interrogé par BFM TV, le musée a fait savoir qu’une plainte avait été déposée. «Les équipes ont évité le vol et toute dégradation de la sculpture», indique l’établissement.

Cette tentative de vol survient dans le sillage de la condamnation à une amende de 1.000 euros du militant congolais Emery Mwazulu Diyabanza qui avait tenté de dérober un poteau funéraire d’origine tchadienne, évoquant lui aussi le «pillage culturel» de l’Afrique.

Lire aussi:

Carla Bruni réagit à la condamnation de Nicolas Sarkozy
Reconnu coupable de corruption, Sarkozy écope de trois ans de prison, dont un ferme
Le Kremlin répond à Biden sur l’«annexion de la Crimée»
Tags:
Afrique, pillage, France, Musée du Louvre
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook