Culture
URL courte
Par
4560
S'abonner

L’institution russe qui avait créé un modèle extrêmement précis de la cité antique de Palmyre vient de faire de même avec la citadelle de Damas. Leur objectif est de faciliter les travaux de restauration débutés en 2011.

Les experts de l’Institut d’histoire de la culture matérielle auprès de l’Académie des sciences de Russie ont mené à bien les travaux sur la création d’un modèle en 3D de la citadelle de Damas.

Comme l’indique l’établissement dans un communiqué, l’œuvre de son équipe a été remise à la partie syrienne dans l’espoir qu’elle puisse restaurer ce site classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Toutes les personnes intéressées peuvent par ailleurs la consulter en ligne.

Travaux de restauration

Les derniers travaux de restauration de la citadelle, qui fait partie de la vieille ville de Damas, ont commencé en 2007 et n’ont toujours pas pris fin.

Les prises aériennes en vue de la création du modèle 3D ont été effectuées en novembre 2020 et ce dans le cadre d’une conférence internationale dédiée au retour des réfugiés dans le pays et à la reconstruction de la Syrie.

Pour rappel, les spécialistes de cette même institution russe avaient travaillé sur un modèle de Palmyre, cité antique fortement endommagée au cours de la guerre.

Témoin de siècles d’Histoire

La citadelle de Damas est l’une des plus anciennes fortifications du Proche-Orient ayant survécu jusqu’à nos jours. Sa construction a commencé sous l’empereur romain Dioclétien, au IIIe et IVe siècles.

Citadelle de Damas
Domaine public / Charles William Wilson, La citadelle de Damas, 1881
Citadelle de Damas

C’est au Xe siècle que la citadelle subit des destructions, la construction d’une nouvelle débute au XIe siècle, lorsque les Seldjoukides s’installent dans ces territoires. En 1260, elle résiste au siège des Mongols, en 1401 tient tête à Tamerlan...

Au début du XVIe siècle, comme le reste de la Syrie, elle fait partie de l’Empire ottoman et conservera sa vocation militaire jusqu’au XIXe siècle.

Dans la Syrie contemporaine, elle a été utilisée tantôt comme prison, tantôt comme caserne. Elle est actuellement fermée.

Lire aussi:

Macron demande pardon aux harkis, il est interrompu en plein discours - vidéo
«Impensable d'avancer»: la France passe l’éponge sur l’accord de libre-échange entre l’UE et l’Australie
«Contrat du siècle»: après les rodomontades macronistes, le temps de la sortie de l’Otan?
Tags:
Damas, citadelle
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook