Culture
URL courte
Par
11726
S'abonner

Le long-métrage «Nomadland» a remporté dimanche soir trois des plus prestigieux prix lors de la 93e cérémonie des Oscars. Trois Français, dont le dramaturge Florian Zeller, ont été également sacrés.

Comme deux mois plus tôt lors de la cérémonie des Golden Globes, qui donne souvent la tendance en vue des Oscars, «Nomadland, narrant le parcours de nomades en fourgonnettes dans une Amérique frappée par la récession, a été sacré meilleur film.

Sa réalisatrice Chloé Zhao, âgée de 39 ans, est devenue la première femme d'origine asiatique à s'imposer dans la catégorie de la meilleure réalisation. Il s'agit du premier Oscar pour cette native de Pékin, partie étudier à Londres à l'adolescence puis à Los Angeles.

En 93 années d'existence des Oscars, c'est seulement la deuxième fois qu'une femme est primée dans la catégorie meilleur réalisateur. Kathryn Bigelow avait remporté la statuette en 2010 pour «Démineurs».

Des Français récompensés

«The Father», réalisé et co-écrit par le Français Florian Zeller qui a porté sur grand écran sa pièce de théâtre, a été récompensé par l'Oscar du meilleur scénario adapté.

Un autre Français, Nicolas Becker, a été reconnu par l'Académie avec l'Oscar du meilleur son pour «Sound of Metal», tandis que la productrice Alice Doyard a décroché un prix pour le documentaire «Colette», consacrée à la résistante Colette Marin-Catherine.

La cérémonie avait été délocalisée dans une gare du centre-ville de Los Angeles et repensée pour respecter la distanciation sociale et d'autres précautions sanitaires, après une année d'événements majoritairement virtuels du fait de l'épidémie de coronavirus.

Après avoir respecté un protocole sanitaire strict et été dépistés, les nominés et les convives ont pris place dans une salle aux allures de cabaret, pour la plupart sans être munis d'un masque.

Meilleurs acteurs

Frances McDormand, 63 ans, qui campe le personnage principal de «Nomadland», a remporté la statuette de la meilleure actrice. Il s'agit du troisième Oscar de sa carrière, égalant Meryl Streep, Daniel Day Lewis et Jack Nicholson - seule Katharine Hepburn a fait mieux avec quatre statuettes durant sa carrière, le record.

Surprise majeure, l'Oscar du meilleur acteur est revenu à Anthony Hopkins pour son rôle dans «The Father» alors que les pronostics donnaient une victoire du défunt Chadwick Boseman pour «Le Blues de Ma Rainey», son ultime rôle.

Daniel Kaluuya, 32 ans, a été désigné meilleur second rôle masculin pour son interprétation d'un activiste des Black Panthers, Fred Hampton, dans le film «Judas and the Black Messiah».

L'Oscar du meilleur second rôle féminin est revenu à la Sud-Coréenne Youn Yuh-jung, 73 ans, pour son interprétation d'une grand-mère fougueuse et non conventionnelle dans «Minari», long-métrage suivant le quotidien d'une famille d'émigrés coréens prenant en charge une ferme dans l'Arkansas.

Lire aussi:

Moscou publie sa liste des «pays inamicaux» et explique les mesures qui les attendent
La Chine met-elle sur pied une invincible armada? - vidéo
Une journaliste d’Al Jazeera en direct près d’une tour à Gaza au moment où deux bombes la ciblent – vidéo
Tags:
film, récompense, Français, Oscar
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook