Ecoutez Radio Sputnik
    Mer de Barents

    Deux sous-marins nucléaires russes se livrent à un «duel»

    © Sputnik . Vladimir Astapkovich
    Défense
    URL courte
    3505
    S'abonner

    Deux submersibles nucléaires de la Flotte du Nord russe Pskov et Nijni Novgorod se sont livrés à un «duel» à la torpille dans les eaux de la mer de Barents lors d’exercices tactiques, a indiqué le service de presse de la Flotte le 7 novembre.

    Un «duel» entre les sous-marins nucléaires russes Pskov et Nijni Novgorod a eu lieu en mer de Barents dans le cadre de manœuvres conjointes. Il a été organisé par la Flotte du Nord russe, selon un communiqué diffusé par son service de presse le 7 novembre.

    Les submersibles russes ont notamment tirés des torpilles «contre des cibles sous-marines», précise le document.

    «L’étape la plus compliquée et la plus importante des manœuvres sous-marines conjointes a été le tir de torpilles contre des cibles sous-marines. Les équipages ont effectué cet exercice sous forme de duel.»

    Pratique courante

    Le 30 octobre, la chaîne d’information norvégienne NRK a déclaré, se référant à des sources au sein du renseignement militaire, que dix sous-marins russes, dont huit sous-marins nucléaires, effectuaient une opération dans l’Atlantique Nord pour s’entraîner à surmonter la défense de l’Otan et de s’approcher discrètement des côtes Est des États-Unis.

    Le commandement de la Flotte russe du Nord avait auparavant précisé que des exercices dans la zone de la mer de Norvège auraient lieu et que durant ces manœuvres les submersibles Nijni Novgorod et Pskov devraient effectuer des tirs d’essais. Le service de presse de la Flotte a souligné que de tels exercices dans les eaux neutres de la mer de Norvège étaient une pratique courante.

    Lire aussi:

    Un requin arrache une partie du bras d’un plongeur qui parvient à nager jusqu’à la côte – photos
    Il n'y a eu «aucune excuse»: le journaliste turc blessé à l’œil le 5 décembre par la police témoigne
    La Turquie évoque une fermeture de la base d'Incirlik en réponse aux sanctions US contre les S-400
    Tags:
    sous-marin, mer de Barents, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik