Défense
URL courte
99419
S'abonner

Un missile hypersonique aéroporté dernier cri s’est accidentellement séparé d’un avion B-52 lors d’essais aux États-Unis, relate le magazine Aviation Week.

Un avion B-52 américain a perdu un missile hypersonique conçu dans le cadre du programme HAWC (Hypersonic Air-breathing Weapon Concept) de l’Agence pour les projets de recherche avancée de défense (DARPA) et de l'armée de l’air des États-Unis, a annoncé le magazine Aviation Week.

Le missile a été détruit, la DARPA se refuse à tout commentaire, d’après le média.

«Les détails de ces démonstrations en vol sont classifiés», a indiqué un porte-parole de la DARPA cité par le magazine.

La cause de l'incident, qui impliquerait un avion du 419e escadron d'essais en vol basé à la base d'Edwards en Californie, fait l’objet d'une enquête, selon l’hebdomadaire.

L'incident se serait produit pendant un vol et non lors d’essais au sol ou sur la piste de décollage. Ce vol malheureux se serait déroulé au-dessus du sol, près du polygone de la base d’Edwards ou d’un polygone voisin à China Lake, plutôt que lors d’un entraînement au-dessus du Pacifique, d’après le média.

Selon Aviation Week, la réalisation du programme HAWC est déjà en retard de plusieurs mois sur le calendrier établi qui prévoyait un premier vol en 2019.

Les États-Unis travaillent actuellement sur plusieurs missiles hypersoniques. Le Pentagone avait précédemment reconnu qu’il était en retard sur la Russie et la Chine dans ce domaine.

Lire aussi:

Alerte à la bombe: l’Arc de triomphe évacué - images
Le Président algérien Tebboune hospitalisé
Covid-19: des «super-contaminateurs» dans la nature? Un médecin appelle à changer la politique de test
Tags:
Aviation Week, Pentagone, armes hypersoniques, États-Unis, missiles hypersoniques, DARPA
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook