Défense
URL courte
Par
293298
S'abonner

Des F-16 pourraient être équipés d'ici cinq ans d’un système d’arme laser capable de neutraliser des missiles air-air et sol-air. Une simulation de la neutralisation d’une attaque du genre a été publiée le 14 septembre sur YouTube.

Le constructeur Lockheed Martin a publié lundi 14 septembre sur YouTube la simulation d’une arme laser tactique aéroportée (TALWS) montée sur des avions F-16 Fighting Falcon en train de neutraliser un missile.

La séquence montre des F-16 équipés de nacelles laser coopérer avec des capteurs infrarouges tactiques installés à bord d'un avion ravitailleur Boeing KC-46 Pegasus qui peut détecter et suivre passivement les menaces.

Quand un avion ravitailleur détecte un missile entrant, il transmet sa position aux deux F-16 qui peuvent utiliser le directeur de faisceau dans les nacelles pour projeter une lumière à haute énergie sur la cible, la maintenir à distance puis la neutraliser.

Quelques caractéristiques

Selon le site FlightGlobal, Lockheed Martin s'est engagé à installer une arme laser défensive sur un avion d'ici cinq ans. Son système d'arme laser tactique aéroporté serait utilisé pour abattre des missiles air-air ou sol-air.

Pour alimenter le laser à haute énergie, un ensemble de batteries ou de condensateurs serait chargé à l’aide de la turbine à réaction de l’avion.

Interrogé par le site, Lockheed refuse de divulguer la portée et la cadence de tir du laser, notant que ces facteurs dépendront de la cible contre laquelle l'US Air Force voudra se défendre.

Lire aussi:

Et si les vaccins étaient inutiles et inefficaces? La France face au péril du variant brésilien
Evian contraint de s’excuser après un tweet demandant à ses abonnés s’ils avaient bu de l’eau
Le président de la région PACA assure avoir précommandé 500.000 doses de Spoutnik V
Tous vaccinés contre tous confinés: «il existe une troisième alternative»
Tags:
US Air Force, arme laser, F-16 Fighting Falcon, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook