Economie
URL courte
1130
S'abonner

Le palladium est désormais plus cher que l’or. Sa demande a explosé. Elle est essentiellement due aux besoins de l'industrie automobile et à des règles plus strictes en matière de qualité de l'air. Sputnik s’en est entretenu avec Martin Siegel, spécialiste des marchés des matières premières.

«Aucune autre matière première ne coûte plus cher à présent que le palladium», a constaté fin janvier le quotidien allemand Handelsblatt, spécialisé dans le journalisme économique. Le cours du palladium est aujourd’hui à près de 2.390 dollars l’once, soit 830 dollars de plus que l’or qui se vend à 1.560 dollars l’once.

Flambée inédite du palladium

La hausse du cours de ce métal est essentiellement due à la demande de l'industrie automobile et à l'évolution de la production des véhicules diesel vers l'essence, car les pots catalytiques des voitures à essence contiennent plus de palladium. Par ailleurs, des risques de pénurie pèsent sur le marché de ce métal qui a le vent en poupe et dont l’Afrique du Sud est l’un des principaux producteurs, au même titre que la Russie, a déclaré au micro de Sputnik Martin Siegel, spécialiste des marchés des matières premières et chef du Stabilitas Fonds.

«À l’heure actuelle, il y a des problèmes avec les livraisons de palladium. Sa production en Afrique du Sud connaît des à-coups permanents, y compris à cause de coupures d’électricité. Dans le même temps, le cours du palladium ne cesse de grimper sur fond de règles de plus en plus sévères en matière de gaz d’échappement dans le monde entier. […] Et personne ne sait quand cette flambée se terminera», relève l’interlocuteur de l’agence.

Quoi qu’il en soit, bien des experts n’excluent pas une lourde rechute du palladium, estimant que le prix de ce métal a largement profité jusqu’ici de la hausse de la demande liée au durcissement des normes environnementales dans l’automobile. Il ne faut toutefois pas oublier que le palladium n’est utilisé que lors de la fabrication de moteurs à essence, alors que le platine est nécessaire pour les «diesels» qui sont loin de vivre leurs derniers jours.

«Je suis prêt à accepter ce point de vue. Je pense aussi que le palladium a déjà atteint son maximum et […] qu’à long terme, et même dans deux ou trois ans, ce métal coûtera moins cher qu’à présent», résume l’expert.

Lire aussi:

Il vient de braquer un McDonald’s mais ne s’attendait pas à tomber sur ce genre de clients
Poutine: des militaires russes ont annihilé des groupements terroristes «bien équipés» en Syrie
Coronavirus: le nombre de cas en Italie dépasse les 130, le carnaval de Venise annulé
Tags:
prix, automobile, platine, or, palladium
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook