Economie
URL courte
665
S'abonner

La crise sanitaire a particulièrement touché les petites et moyennes entreprises à travers le monde, selon un rapport. Leurs pertes se chiffrent en milliards, en particulier en Chine, en Europe et aux États-Unis. Plus de la moitié des PME à l’échelle mondiale seraient concernées.

Les PME ont essuyé de grosses pertes dues à l’épidémie de Covid-19 et aux mesures de quarantaine édictées aux quatre coins de la planète, affirme un rapport publié par le Centre du commerce international, ce 22 juin.

Le confinement en Chine, aux États-Unis et dans l’Union européenne a en particulier eu de fortes répercussions sur les PME, perturbant les exportations manufacturières. Ces trois économies représentent en effet 64% des exportations de la chaîne d'approvisionnement, selon le rapport. La perturbation mondiale de ces centres de fabrication occasionnera 126 milliards de dollars de pertes en 2020.

Par effet domino, la situation a également affecté les PME des pays en développement. Les exportateurs africains ont ainsi perdu plus de 2,4 milliards de dollars sur leurs exportations, en raison des fermetures d’usines en Chine, dans l’UE et aux États-Unis, précise le rapport.

55% des PME fortement touchées

D’après le Centre du commerce international, plus de 55% des PME à travers le monde ont été fortement touchées par la pandémie. 

La situation est encore plus critique chez les micros et petites entreprises:deux tiers d’entre elles ont vu leurs activités commerciales affectées. Un cinquième des PME ont également déclaré qu'elles risquaient de fermer définitivement dans les trois mois, selon les données du rapport.

Les domaines les plus touchés semblent être ceux de l’hébergement et de la restauration, puisque 76% des entreprises de ces secteurs déclarent que le confinement a perturbé leur activité.

Le Centre du commerce international précise également que 93 pays ont appliqué des mesures de restriction de leurs exportations, surtout sur les produits médicaux, tandis que 105 États ont pris de telles mesures sur leurs importations.

Lire aussi:

Santé publique France dévoile la carte des zones les plus touchées par le Covid-19 - photo
«Il y a un risque de guerre civile» en France, prévient l'ancien chef d'État-Major des armées Pierre de Villiers
Une enseignante estime que Samuel Paty a «provoqué» l’acte terroriste
Tags:
exportations, importations, entreprise, Covid-19, PME
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook