Economie
URL courte
Par
381
S'abonner

Les masques sanitaires ont fait leur entrée sur le marché de la contrefaçon, constatent les douaniers d’Auvergne-Rhône-Alpes qui ont saisi près de 85.000 marchandises contrefaites en 2021.

«Aucun secteur d’activité économique n’est épargné»: depuis début 2021, les agents de contrôle des frontières en Auvergne-Rhône-Alpes ont saisi 85.000 contrefaçons, rapporte France 3.

Alors que les vêtements, les chaussures et divers appareils électroniques restent les objets les plus contrefaits, les masques de protection et les médicaments ont également fait leur entrée sur ce marché dans le contexte de l’épidémie.

Près de 30 millions d’euros de saisies en 2020

Ainsi, plus de 1.000 comprimés contrefaisant ceux d’un laboratoire pharmaceutique ont été saisis le 5 mai près de la frontière suisse. Parmi d’autres objets susceptibles de présenter un danger pour la santé du consommateur figurent des produits corporels ainsi que des jeux et jouets dont certaines pièces peuvent être ingérées par les enfants, expliquent les douaniers.

En 2020, leurs équipes d’Auvergne-Rhône-Alpes ont effectué 1.200 saisies pour une valeur totale évaluée à 28,8 millions d’euros. En nombre d'articles, les douanes en ont récupéré près de 450.000 cette même année.

Pour une «stratégie nationale» face au problème

Fin 2020, un rapport parlementaire préconisait la mise en œuvre d’une «stratégie nationale» en France pour combattre la contrefaçon, notamment vis-à-vis des sites Internet qui vendent des objets contrefaits.

Les co-rapporteurs Pierre Yves Bournazel (Agir Ensemble) et Christophe Blanchet (MoDem) ont alors souligné qu’il s’agissait d’un «fléau en train de déferler en France», ce phénomène n’étant pas du tout limité au secteur du luxe. Selon leurs déclarations, quatre Français sur dix achètent de la contrefaçon sans le savoir.

Lire aussi:

La France constate une forte baisse du nombre de nouveaux cas quotidiens de Covid-19
Troisième dose de vaccin: «Cela fait partie du plan de développement économique et actionnarial des labos»
Les restaurateurs demandent le maintien des aides «tant qu’il y aura le pass sanitaire»
La politique vaccinale en France «fait assez sourire en Belgique», selon un épidémiologiste
Tags:
Auvergne-Rhône-Alpes, contrefaçon, douaniers
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook