Europe
URL courte
Par
11605
S'abonner

Le secteur de la restauration allemande est particulièrement touché par les mesures prises pour contenir l’épidémie. Les propriétaires d'un établissement berlinois réputé ont ainsi imposé des «sanctions» aux hauts responsables politiques: ils ne les serviront plus, y compris Angela Merkel.

La brasserie berlinoise Ständige Vertretung ne servira plus Angela Merkel et d'autres hauts responsables politiques, ont annoncé ses propriétaires Jörn Peter Brinkmann et Jan Philipp Bubinger dans un message vidéo publié sur Facebook.

La fermeture forcée des établissements gastronomiques, malgré les mesures d'hygiène importantes mises en place par le secteur, ont mis en colère les restaurateurs. D'autant plus qu'une étude de l'Institut Robert Koch, responsable du contrôle et de la lutte contre les maladies, indique que les chances d'infection dans ces endroits ne dépassaient pas les 3%.

Selon MM. Brinkmann et Bubinger, le gouvernement ne s'est pas préparé à la deuxième vague de l’épidémie.

«Le gouvernement fédéral n'a pas réussi à utiliser son temps depuis avril pour préparer la population et l'économie pour l'hiver et la deuxième vague», affirment-ils.

Selon eux, de nombreuses personnalités politiques fréquentaient Ständige Vertretung.

«Certains de ces hommes politiques ont décidé de fermer à nouveau les restaurants, de nous interdire de travailler. Nous les mettons tous sur une liste noire. La chancelière Angela Merkel, le ministre des Finances Olaf Scholz , le Premier ministre bavarois Markus Söder et le maire de Berlin Michal Müller ne sont pas les bienvenus», ont-ils indiqué en appelant leurs collègues à se joindre à l’interdiction.

Des mesures «dures» à partir du 2 novembre

Le 28 octobre, Angela Merkel a annoncé des mesures de reconfinement à partir du 2 novembre en affirmant que l'inaction conduirait à l'effondrement du système de santé allemand.

«Ce sont des mesures dures», a souligné la chancelière, ajoutant que pendant deux semaines les autorités passeraient en revue l'efficacité de chacune de leurs décisions.

Les mesures comprennent la fermeture des bars, restaurants, théâtres et cinémas. Les écoles, les crèches et les magasins resteront ouverts, mais la distanciation sociale sera rigoureusement observée en leur sein. 

Lire aussi:

L’humoriste de France Inter Guillaume Meurice s’en prend aux commerçants frappés par le confinement
Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
Traversée de l’Algérie avec un âne: le challenge qui passe mal sur les réseaux sociaux
Tags:
brasserie, Angela Merkel, Berlin
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook