Europe
URL courte
Par
Les États-Unis adoptent des sanctions contre Nord Stream 2 (117)
5811215
S'abonner

Après avoir mouillé pendant un mois dans le port allemand de Mukran, le navire de pose de conduites Académicien Tchersky rentre à Kaliningrad, selon les données du site de suivi du trafic maritime Marine Traffic.

Le navire de pose de conduites Académicien Tchersky, qui a passé un mois au port allemand de Mukran, base logistique du projet Nord Stream 2, a mis le cap sur Kaliningrad, selon le site de suivi du trafic maritime Marine Traffic.

Son arrivée à Kaliningrad est attendue samedi.

En octobre, l'Académicien Tchersky et plusieurs navires de support se sont entraînés à mener des travaux sous-marins de pose de conduites non loin de Kaliningrad, en face de l'isthme de Courlande.

Le certificateur norvégien jette l'éponge

Jeudi 26 novembre l'entreprise norvégienne Det Norske Veritas-Germanischer Lloyd (DNV GL) a arrêté sa participation au projet Nord Stream 2, estimant que ses activités sont visées par les dernières recommandations de la loi américaine PEESA (Protecting Europe’s Energy Security Act).

La mission de DNV GL consistait à examiner la documentation et à vérifier la conformité des travaux de construction. Elle devait également surveiller les essais et la préparation des équipements utilisés sur les navires lors de la pose du gazoduc, pour délivrer, en fin de compte, un certificat de conformité.

Le Nord Stream 2 dans le collimateur des USA

La construction du Nord Stream 2 par des sous-traitants européens a été arrêtée suite aux sanctions américaines.

Gazprom a déclaré que le projet, déjà prêt à près de 94%, serait terminé par la partie russe.

Nord Stream 2 est un projet de construction de deux gazoducs d’une capacité totale de 55 milliards de mètres cubes de gaz par an depuis la côte russe jusqu’à l’Allemagne en passant par le fond de la mer Baltique. Les États-Unis y sont opposés, puisque le projet menace directement la promotion de leur gaz naturel liquéfié auprès de l’UE. L’Ukraine et d’autres pays européens s’y opposent également.

En juillet, le Congrès et le Sénat américains ont approuvé lors de la validation du budget de la Défense 2021 un éventail de sanctions envers les assureurs et certificateurs du Nord Stream 2 ainsi que les sociétés qui financent ou fournissent des équipements aux navires nécessaires à sa construction. Les nouvelles recommandations de la loi PEESA ont été publiées en octobre.

Dossier:
Les États-Unis adoptent des sanctions contre Nord Stream 2 (117)

Lire aussi:

«J’ai fait une bêtise mais elle n’a pas souffert»: l’ex-compagnon de la femme tuée à Alençon se livre
Un mort et plusieurs blessés après une fusillade dans l’Arizona
Alexeï Navalny interpellé à son retour en Russie
Tags:
sanctions, Nord Stream 2, Kaliningrad
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook