Europe
URL courte
Par
13421
S'abonner

Le séisme qui s’est produit ce 17 décembre à Milan a été le plus fort au cours des 500 dernières années. Les habitants ont vu leurs lustres se balancer et des meubles se déplacer, mais aucune victime n’est à déplorer.

Un tremblement de terre, le plus fort depuis 500 ans, a été enregistré ce 17 décembre à Milan, a fait savoir la porte-parole de l'Institut national italien de géophysique et de volcanologie (INGV), Lucia Luzi.

L’épicentre du séisme, d’une magnitude de 3,9, se trouvait à seulement 6 km à l'ouest de Milan, tandis que son hypocentre était situé à une profondeur de 56 km.

«Les secousses ressenties aujourd'hui dans la région milanaise sont comparables au tremblement de terre enregistré dans la région milanaise il y a 500 ans, a déclaré Lucia Luzi, directrice de la section milanaise de l'Institut national de géophysique et de volcanologie (Ingv). D'autres tremblements de terre historiques importants se sont produits dans les régions voisines, comme à Monza en 1396, dont la magnitude est estimée à 5, et à la frontière avec le Piémont en 1918, d'une magnitude de 4,6.»

Le séisme n’a pas fait de victime ni causé de destruction.

Nombreux appels de la population

Le tremblement de terre a été ressenti dans divers quartiers de la ville ainsi que ses environs. Sputnik a appris que des lustres se sont balancés et des meubles se sont déplacés aux étages supérieurs de certains immeubles.

Les différents services municipaux ont reçu des centaines d'appels de la part d’habitants inquiets qui voulaient savoir ce qui se passait.

Le séisme a provoqué un certain ralentissement de la circulation dans la ville et le retard de plusieurs trains.

Lire aussi:

Décès de patients, statistiques troublantes et pressions: faut-il s’inquiéter du vaccin de Pfizer?
«Détruire le pays pour une maladie avec une mortalité aussi faible relève du pétage de plombs» - vidéo
Ce lapsus de Marion Maréchal sur ses ambitions présidentielles – vidéo
Tags:
séisme, Milan, Italie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook