Europe
URL courte
Par
3021216
S'abonner

Le FSB russe a annoncé avoir arrêté deux personnes qui préparaient un coup d’État en Biélorussie et l’assassinat du Président Alexandre Loukachenko.

Une opération spéciale du Service fédéral de sécurité (FSB) russe a permis d’arrêter deux Biélorusses, dont l’un est également citoyen des États-Unis, qui avaient l’intention d’organiser un coup d’État militaire en Biélorussie et l’assassinat du Président Alexandre Loukachenko, a annoncé ce samedi 17 avril le service de presse du FSB.

«Le Service fédéral de sécurité russe et le Comité de la sécurité d’État biélorusse ont mis fin, lors d’une opération spéciale, aux activités criminelles de Youri Ziankovitch, ayant la double nationalité américaine et biélorusse, et d’Alexandre Fedouta, citoyen biélorusse. Ces hommes préparaient un coup d’État militaire en Biélorussie selon le scénario bien rodé des "révolutions de couleur" avec la participation de nationalistes locaux et ukrainiens, ainsi que l’élimination physique d’Alexandre Loukachenko», a indiqué le FSB dans un communiqué.

Selon le FSB, M.Ziankovitch s’est rendu à Moscou à l’issue de consultations aux États-Unis et en Pologne. Sa mission consistait à rencontrer plusieurs généraux biélorusses pour les persuader de participer à un coup d’État militaire.

«Les services de sécurité russes ont arrêté les comploteurs et les ont remis aux organes biélorusses partenaires après que cette rencontre a commencé dans un restaurant», ajoute le FSB.

Projet de coup d’État en Biélorussie

Pendant cette rencontre, les comploteurs ont détaillé leur plan: prendre le contrôle des centres de télé- et radiodiffusion, bloquer les troupes de l’Intérieur et les unités de police anti-émeute fidèles au gouvernement.

Ils voulaient en outre mettre hors service le système national d’approvisionnement en électricité.

Le coup d’État militaire en Biélorussie était prévu pour le 9 mai, le jour du défilé de la Victoire de 1945 à Minsk, précise le FSB.

Les services secrets des USA seraient impliqués

Le Président Loukachenko a accusé les États-Unis d’être impliqués dans ce projet de coup d’État qui prévoyait notamment une attaque contre ses enfants et lui-même, lors d’une interview dont un fragment a été diffusé ce samedi 17 avril par la chaîne de télévision ONT.

«Nous avons arrêté un groupe de personnes qui ont montré ce qu’elles préparaient […]. Nous avons ensuite découvert des signes d’ingérence de services secrets étrangers, très probablement de la CIA ou du FBI, je ne sais pas lequel des services américains y était engagé. Nous avons appris qu’ils voulaient se rendre à Minsk et organiser une attaque contre le Président et ses enfants», a relaté M.Loukachenko.

Selon le Président, les comploteurs prévoyaient «d’enlever un ou plusieurs enfants […]. Ils ont même préparé une cave dans la région de Gomel» pour y détenir les enfants.

«Je suis surpris par un autre aspect. Pourquoi les États-Unis se comportent-ils de cette façon? Après tout, rappelez-vous, personne sauf les plus hauts dirigeants politiques ne peut donner son feu vert à une mission d’éliminer un Président. Aucun service secret ne peut le faire, seuls les dirigeants», a souligné le Président biélorusse.

Lire aussi:

Plus de 15.000 nouveaux cas de Covid-19 dénombrés en France en 24 heures
Voici ce que l’on risque en publiant son QR Code de vaccination sur Internet
«Nous n'avons jamais eu de problèmes avec nos voisins»: deux adolescents brûlés au cocktail Molotov à Jaffa
Tags:
Alexandre Loukachenko, tentative de coup d'Etat, complot, Comité d'État de la sécurité biélorusse (KGB), FSB, Russie, Biélorussie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook