Europe
URL courte
Par
247021
S'abonner

La France et l’Allemagne souhaitent tenir un sommet de l’Union européenne avec la Russie, selon des sources diplomatiques. Une proposition qui survient une semaine après la rencontre russo-américaine à Genève que Berlin voit comme un «exemple» pour rétablir les relations avec le pays.

Les ambassadeurs de France et d’Allemagne ont proposé ce mercredi 23 juin à leurs homologues de l'Union européenne d’organiser un sommet de l'UE avec Vladimir Poutine pour tenter d'améliorer les relations avec la Russie, ont indiqué deux diplomates.

«Nous devons avoir une discussion sur la façon de sortir de cette spirale négative [...], mais nous devons avancer unis», confie un haut diplomate européen, ajoutant que certains pays baltes qui se méfient de la Russie pourraient rejeter la proposition franco-allemande.

Ce sommet, qui serait le premier depuis le rattachement par la Russie de la Crimée en 2014, ferait suite à celui qui a réuni les Présidents russe et américain à Genève il y a une semaine, salué par la chancelière allemande lors d’une conférence de presse commune avec le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken, en visite à Berlin.

«Nous [L’Allemagne et les États-Unis], je crois, avons trouvé une base qui nous unit pour non seulement indiquer des défis géopolitiques dans le monde, mais aussi coordonner des actions conjointes. Cela concerne la Russie, la Chine, ainsi que la question des alliances que nous pouvons conclure et nos intérêts. Et nous allons continuer ces échanges, bien entendu compte tenu de la conversation qui a eu lieu entre le Président américain et le Président russe. Je salue le fait que cette conversation se soit tenue», a déclaré Mme Merkel aux journalistes.

Et d’ajouter que «malgré toutes les contradictions dans le monde, nous devons en permanence garder des canaux de dialogue, indiquer clairement nos positions et nos intérêts, et ensuite regarder quelles sont les solutions».

Formulations plus conciliantes à l’égard de la Russie

L’initiative a été lancée lors d’une réunion à Bruxelles par les ambassadeurs de France et d’Allemagne qui ont également suggéré d’adoucir les formulations dans le communiqué qui sera publié à l’issue du sommet de l’UE prévu les 24 et 25 juin, relate le Financial Times.

Paris et Berlin estiment nécessaire de souligner que l’UE est prête à une «coopération sélective» avec la Russie dans des domaines d’intérêt commun. Des «propositions et leviers d’influence» pourraient être élaborés à ces fins par les services européens concernés, selon le journal.

La proposition des diplomates français et allemands, exprimée un jour avant le sommet européen, a provoqué la stupéfaction de certains membres de l’UE, conclut le Financial Times.

Lire aussi:

Pass sanitaire: le Sénat vote l'exclusion des mineurs
Manifestations contre le pass sanitaire à Paris: tensions sporadiques et gaz lacrymogène - vidéos
Olivier Véran explique quand le gouvernement mettra fin au pass sanitaire
Tags:
sommet, Russie, Union européenne (UE), Allemagne, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook