Faits divers
URL courte
Par
15976
S'abonner

Identifié comme étant l’auteur d’un dépôt sauvage dans l’Essonne, un habitant a vu ses déchets livrés dans son jardin par les services municipaux d’une commune voisine, relate Le Parisien.

Quand la maire de Boutigny-sur-Essonne a constaté qu’une fois par semaine un dépôt sauvage de déchets se formait sur la départementale qui borde sa commune du sud de l'Essonne, elle a décidé d’enquêter sur cette situation répétitive qui ne semble pas être due au hasard, relate Le Parisien.

«Un vide-maison»

Parmi les déchets qui se retrouvaient régulièrement sur la route figuraient du gros électroménager, un four micro-ondes, ainsi que des sacs de gravats, que la maire, Patricia Bergdolt, a qualifiés de vide-maison. L’élue a alors appelé les gendarmes pour qu’ils constatent le dépôt.

En tant que première magistrate de sa commune et après des recherches parmi les objets jetés, la maire a découvert un nom et une adresse sur un abonnement de journal, ce qui a permis d’identifier le coupable des faits.

Ensuite, les services de la ville, par initiative de la maire, se sont rendus chez l’homme qui a laissé son «vide-maison» au bord de la route et ont rejeté ses affaires directement à son domicile. Le contrevenant était absent lors de cette procédure.

Qui plus est, la mairie a porté plainte pour dépôt sauvage, car l’homme doit également payer les frais engagés par la collectivité pour avoir ramassé ses déchets.

Lire aussi:

Le nombre de décès le plus élevé depuis avril et les nouveaux cas en baisse en 24h en France
«Nous sommes libres de décapiter»: des milliers de messages de bots envahissent des sites français
Le ministre français du Commerce commente l'appel d'Erdogan à boycotter les produits français
Tags:
insolite, déchets, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook