Faits divers
URL courte
Par
15424
S'abonner

Un point final a été mis dans l’histoire des deux retraités lyonnais dont la résidence secondaire à Théoule-sur-Mer avait été squattée. Le jeune couple qui avait occupé illégalement cette propriété a été condamné à huit mois de prison avec sursis par le tribunal de Grasse.

Convoqué le 27 octobre devant le tribunal correctionnel de Grasse, le couple qui a squatté la villa de deux retraités à Théoule-sur-Mer devait répondre du délit de violation de domicile.

Comme le rapporte Nice-Matin, Abdellah Z. et son épouse Jihan Z. ont été condamnés à huit mois d'emprisonnement avec sursis. Ils devront également régler 5.000 euros pour préjudice moral et 9.000 euros pour préjudice matériel à leurs victimes.

La maison squattée

Le retraité lyonnais Henri Kaloustian et son épouse, arrivés le 21 août à Théoule-sur-Mer, dans les Alpes-Maritimes, n'ont pas pu reprendre possession de leur maison de vacances pendant plus de deux semaines en raison des squatteurs qui s’y étaient installés et avaient changé les serrures.

Les squatteurs étaient jusqu’ici protégés d’une expulsion par la loi car ayant occupé le logement plus de 48h. Mais peu après leur installation, une dispute conjugale a éclaté dans l’habitation, poussant la mère de famille à s’éloigner de son mari. Le mari a également fini par quitter le logement, avant d’être placé en garde à vue pour violences conjugales.

Ces menaces, dénoncées par la jeune mère à la gendarmerie, avait entraîné, après 15 jours d'occupation illégale de la propriété, l'intervention début septembre des forces de l'ordre et la récupération du bien par son propriétaire. Le maire de la commune, venu rendre visite aux retraités, a constaté les traces considérables laissées par les trois semaines d'occupation illégale. «C'est complètement délabré», a déploré l’élu sur RTL.

Lire aussi:

Qui sont ces quatre hommes qui ont battu à mort un sexagénaire pour une remarque?
Une entorse au couvre-feu finit en course-poursuite avec la police dans l’Oise
En Syrie, la Russie élimine 200 djihadistes: leur résurgence alimentée par les sanctions US?
Tags:
maison, tribunal, retraité, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook