Faits divers
URL courte
Par
Attaque à Notre-Dame de Nice (46)
2211736
S'abonner

Après l’attentat dans la basilique de Nice, plusieurs centaines de sympathisants du mouvement Génération identitaire (GI) ont manifesté le 29 octobre en soirée dans les rues de la ville pour rendre hommage aux victimes. Ils ont notamment scandé des phrases anti-islam. 

Génération identitaire (GI) a organisé dans la soirée du 29 octobre un rassemblement de plusieurs centaines de personnes près du lieu de l’attentat à Nice qui a fait trois décès, rapporte Libération. 

Selon le média, les militants, encadrés par de nombreux membres des forces de l’ordre, ont déposé une gerbe de fleurs devant la basilique. 

Ils ont chanté La Marseillaise et l’hymne niçois, muni d’un drapeau local, avant de respecter une minute de silence. 

En outre, ils ont lancé les phrases «On est chez nous» et «L’islam hors d’Europe».

Ils ont ensuite quitté les lieux dans le calme. 

Attentat à Nice

Le 29 octobre, une attaque au couteau a eu lieu à la basilique Notre-Dame de Nice. Trois personnes ont été tuées.

L’auteur de l’attentat a été grièvement blessé par balles et conduit à l’hôpital. 

Selon le maire de la ville, Christian Estrosi, il «n’a cessé de crier "Allahu Akbar” alors qu’il était médicalisé sur place».

Dans la soirée, les forces de l’ordre ont interpellé un homme de 47 ans, soupçonné d’avoir été en contact avec lui la veille.  

Le parquet national antiterroriste a été saisi.

Dossier:
Attaque à Notre-Dame de Nice (46)

Lire aussi:

L'armée américaine se préparerait à frapper l'Iran, selon un spécialiste israélien
Trump va-t-il bombarder l’Iran pour éviter un nouvel accord nucléaire avec Biden?
Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Tags:
Génération identitaire, manifestation, attentat, Nice, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook