Faits divers
URL courte
Par
7838
S'abonner

Suite à une erreur commise par une agence immobilière, le deux-pièces d’un Niçois qui réside en Italie a été vendu à son insu pour le prix d’un studio, indique Nice-Matin. Elle semble l’avoir confondu avec un studio situé à la même adresse et dont le propriétaire est le frère de l’intéressé.

L’appartement de deux pièces d’un Niçois a été vendu à son insu par une agence l’ayant confondu avec un autre bien, rapporte Nice-Matin.

Résidant en Italie, le propriétaire s’apprêtait à revenir à Nice pour y passer sa retraite. En 1995, il avait acquis un appartement avenue de Fabron, dans l’immeuble où son frère a un studio.

En recevant un appel de l’agence Foncia Cagnes qui gère la location de son appartement, le Niçois a été surpris d’apprendre que son appartement était occupé par une personne qui se présentait comme le propriétaire.

Vendu pour le prix d’un studio

Après vérifications, l’agence a vendu par erreur le deux-pièces au lieu du studio de son frère. La confusion proviendrait de l’époque où l’agence, qui était en charge des biens des deux hommes, a été rachetée par Foncia Cagnes. L’antenne de Nice Ouest, en charge de la vente du studio, semble être aussi impliquée, poursuit le quotidien.

«L'agence n'a pas dû vérifier les documents. J'imagine que pour organiser les visites, l'agence de Cagnes a donné les clefs de mon appartement à l'agence de Nice. Sans mon consentement», explique à Nice-Matin celui qui réside en Italie.

L’acheteur a refusé de quitter les lieux, déclarant que c’est Foncia qui lui a fait visité l’appartement. Il «a fait une bonne affaire, il a acquis un deux-pièces au prix d’un studio», déplore l’intéressé.

Les deux agences niant leur responsabilité, la justice devra apporter une réponse à cet imbroglio immobilier.

Lire aussi:

L’humoriste de France Inter Guillaume Meurice s’en prend aux commerçants frappés par le confinement
Traversée de l’Algérie avec un âne: le challenge qui passe mal sur les réseaux sociaux
Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
Des outils d’espionnage télécoms israéliens ont été détectés dans ces quatre pays européens
Tags:
erreurs, agence, studio, appartement, Nice
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook