Faits divers
URL courte
Par
27249
S'abonner

Un groupe de jeunes a agressé un chauffeur de bus vendredi dans les Yvelines et cassé des vitres de son véhicule. Ils ont également utilisé des gaz lacrymogènes.

Un chauffeur de bus a été à nouveau pris à partie. Cette fois-ci, les faits se sont déroulés le 18 décembre dans l’après-midi, à Coignières (Yvelines), relate le site Actu.fr.

Le conducteur, âgé de 37 ans, a été agressé vers 17h45 par une quinzaine de jeunes pour une raison jusqu’ici inconnue. Les assaillants étaient armés de bâtons et de béquilles. Ils ont en outre aspergé le chauffeur de gaz lacrymogène.

Les agresseurs ont également cassé trois vitres latérales du bus. Lorsque les policiers sont arrivés sur place, ils avaient déjà pris la fuite. Après les faits, le conducteur du bus a exercé son droit de retrait.

D’autres agressions

Un autre chauffeur de bus avait été violemment agressé par plusieurs personnes le 5 juillet à Bayonne alors qu’il voulait contrôler le ticket d’une personne et exigeait le port du masque. Plongé ensuite dans le coma, il est décédé cinq jours plus tard à l’hôpital.

Le 18 août, un conducteur avait été violemment agressé à Tours (Indre-et-Loire) alors qu’il faisait une pause au terminus de sa ligne, hors de son véhicule de travail. Un homme l’avait attaqué avec une barre de fer pour tenter de lui voler de l’argent.

Une nouvelle agression contre un conducteur de bus avait eu lieu le 25 août en Seine-Saint-Denis. Entouré par plusieurs individus agressifs, il a été tiré par les cheveux avant d’être jeté au sol.

Un bus de la RATP a été vandalisé le 11 décembre à Dugny (Seine-Saint-Denis), mais là le chauffeur a réussi à quitter les lieux.

Lire aussi:

Un bus de la RATP aspergé d’essence et incendié dans les Yvelines – vidéo
Un Mig-31 russe intercepte des avions de l'Otan au-dessus de la mer de Barents
Premières images de l’hélicoptère Ingenuity sur Mars
«Un jour normal à la Guillotière»: une bagarre à coups de truelle sur un marché sauvage de Lyon – vidéo
Tags:
agression, bus, Yvelines
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook