Faits divers
URL courte
Par
22327
S'abonner

Une dizaine de jeunes, dont certains se déclarent mineurs, ont été placés en garde à vue après plusieurs vols commis dans le Val-de-Marne. Ils sont soupçonnés d’avoir séquestré ou menacé leurs victimes avec des armes, et d’avoir dérobé argent, bijoux, ordinateurs et téléphones portables.

Des mineurs suspectés d’avoir commis une série de vols dans le Val-de-Marne ont été interpellés, rapporte CNews.

L’une de leurs dernières attaques s’est déroulée dans la nuit du 22 au 23 décembre dans la commune de Saint-Maur-des-Fossés (Val-de-Marne). Les malfaiteurs se sont introduits dans une habitation, où ils ont été surpris par le fils des propriétaires.

Menacé avec une arme qui lui semblait factice, il s’est mis à crier et a reçu un coup de crosse sur la tête. Les délinquants ont ensuite volé des téléphones, des bijoux, un ordinateur, deux passeports et 500 euros, précise la chaîne d’information. Le Parisien évoque pour sa part la somme de 5.000 euros.

Vol avec séquestration

Deux jours plus tôt, ils s’en étaient pris une habitation dans la commune de Champigny. À l’intérieur, ils se sont trouvés nez à nez avec le père de famille. L’homme a été menacé avec des armes blanches et une arme de poing.

Les jeunes lui ont ligoté les mains avec un câble électrique et lui ont couvert les yeux, alors que sa femme a été emmenée jusqu’à un distributeur bancaire, obtenant ainsi 3.000 euros. Ils ont également pillé la maison, précise CNews.

Au moins six actes de cette nature ont été commis par cette bande sur une dizaine de jours, soulignent les enquêteurs de la police judiciaire du département cités par le média.

Ils se disent mineurs

Les individus ont été arrêtés dans un squat de Champigny où une partie de leur butin a été retrouvée. Dix des suspects se disent mineurs. Faute de papiers sur eux, leurs identités seront vérifiées.

Se disant Algériens ou Marocains, les jeunes ont été placés en garde à vue. Deux d’entre eux, qui se déclarent âgés de 16 ans, sont connus des services de police pour des faits de vol aggravé et de vol avec violences.

«On dit "mineur", mais ce n’est pas tout à fait la même chose un mineur de 13 ans et un mineur de 17 ans et demi qui fait 1m90 et 100 kg», souligne le maire de Champigny-sur-Marne au micro de CNews.

Laurent Jeanne attend «des sanctions lourdes» pour ces malfaiteurs et l’ouverture de débats sur la situation des mineurs, ainsi que la mise en place d’un accompagnement assuré par l’État.

Lire aussi:

L'armée russe ouvre le feu pour stopper un destroyer britannique qui a violé sa frontière en mer Noire
Dupond-Moretti «n’a pas jugé utile de signaler» que les bulletins de la gauche étaient absents de son bureau de vote
Une toxicomane attaque et blesse au visage un enfant de 2 ans dans le quartier de Stalingrad – photos
La Une de Libération liant CNews au FN fait polémique
Tags:
armes, Val-de-Marne, violences, vols, mineurs
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook