Faits divers
URL courte
Par
172379
S'abonner

Après avoir refusé de laisser fouiller son portable au sujet de photos prétendument prises, le maire de Saint-André et sa famille ont été agressés par des candidats de la téléréalité «Les Vacances des Anges 4» à La Réunion ce dimanche 10 janvier, relate Zinfos974.

Le maire de Saint-André accompagné de sa famille, à l’île de La Réunion, a été impliqué dans une altercation avec trois candidats d’une téléréalité Les Anges, dont le tournage a lieu actuellement, relate Zinfos974. Les faits se sont déroulés dans un hôtel à Saint-Denis de La Réunion.

Trois candidats de l'émission ont été interpellés, a appris l'AFP.

La famille du maire est venue dans la café pour fêter l’anniversaire de sa fille et ont pris des photos de leurs festivités. Selon les premières informations relayées par les médias, une femme s’est rapprochée de la famille du maire en l’accusant d’avoir pris des photos du bébé d’un couple de candidats de l’émission «Les Vacances des Anges 4». Ensuite, elle a demandé de fouiller les portables du maire et de ses proches. Recevant un refus, elle s’est mise en colère et une altercation a suivi.

Une vidéo amateur de cette rixe a été diffusée sur les réseaux sociaux. Les images montrent une scène chaotique, plusieurs personnes se trouvent par terre, des gens crient.

Quand la police est arrivée, les candidats de l’émission Ricardo, Nehuda et Pauline ont été placés en garde à vue. Une enquête a été ouverte pour violences volontaires en réunion.

Le maire s’exprime sur la situation

«Cet affaire est traumatisante», a indiqué le maire.

Joé Bédier, le maire de Saint-André, a qualifié de «chiens enragés» les agresseurs, en précisant qu’il n’avait jamais été de sa vie et de sa carrière politique attaqué si sauvagement.

«Et voir ma femme mise à terre par des hommes baraqués comme ça, c’est choquant», a avancé l’élu.

Il a promis de porter plainte, en félicitant la justice qui est là et qui fait déjà son travail.

Lire aussi:

Décès de patients, statistiques troublantes et pressions: faut-il s’inquiéter du vaccin de Pfizer?
«Détruire le pays pour une maladie avec une mortalité aussi faible relève du pétage de plombs» - vidéo
Ce lapsus de Marion Maréchal sur ses ambitions présidentielles – vidéo
Tags:
violences, France, maire, bagarre, réunion
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook