Faits divers
URL courte
Par
6291
S'abonner

Un prisonnier de la maison d’arrêt de Grasse, connu pour son instabilité, est décédé le 9 janvier dans sa cellule après y avoir déclenché un incendie.

Un détenu est décédé le 9 janvier à la prison de Grasse, dans les Alpes-Maritimes, en incendiant son matelas, fait savoir Nice-Matin.

Le feu a été éteint par les gardiens qui lui ont fait les gestes de premiers secours. Toutefois, le prisonnier, en arrêt cardiorespiratoire, n’a pas pu être réanimé et le SAMU et les pompiers de Grasse arrivés sur les lieux n’ont pu que constater son décès.

Connu pour son instabilité, l’homme avait déjà tenté à plusieurs reprises de mettre le feu à sa cellule, mais les gardiens étaient jusqu’ici intervenus à temps, note le journal.

Ouverture d’une enquête

Une enquête a été ouverte par le parquet de Grasse. Une autopsie est prévue pour ces prochains jours.

Nice-Matin informe ce 10 janvier qu’un autre détenu a tenté de mettre fin à ses jours dans la nuit de samedi à dimanche en ingérant des médicaments. Les surveillants sont intervenus à temps et la tentative a échoué.

Lire aussi:

Les Bleus ont renoncé au dernier moment à mettre un genou à terre au début du match France-Allemagne et voici pourquoi
Les temps forts du sommet Poutine-Biden à Genève
Castex annonce la levée du couvre-feu et la fin du port du masque en extérieur
Sommet Poutine-Biden: l’adhésion au principe de tous perdants en cas de guerre nucléaire confirmée
Tags:
décès, incendie, prison, Grasse
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook