Faits divers
URL courte
Par
0 166
S'abonner

Après avoir détourné pour plus de 100.000 euros de tickets de jeux à gratter, une employée d’un bureau de tabac de Gironde a été condamnée le 3 février à quatre mois de prison avec sursis ainsi qu’à un remboursement, rapporte Sud Ouest.

La salariée d’un bureau de tabac de Saint-Laurent-Médoc (Gironde) a été condamnée à quatre mois de prison avec sursis par le tribunal judiciaire de Bordeaux après avoir détourné pour 106.000 euros de tickets de jeux à gratter, relate Sud Ouest.

La femme comparaissait dans le cadre d’une procédure de plaider-coupable. Les faits ont eu lieu entre 2018 et 2019. C’est le comptable de l’enseigne qui avait tiré la sonnette d’alarme en remarquant d’importants écarts dans les stocks.

Images de vidéosurveillance

Selon Sud Ouest, l’implication de cette employée, qui travaillait dans ce bar-tabac depuis plusieurs mois, a été prouvée grâce aux images de vidéosurveillance. En l’absence de ses employeurs, elle faisait valider des tickets dans une machine de la Française des jeux avant de les gratter.

La salariée a été licenciée. Elle avait réussi à détourner 68.000 euros en 2018 et 38.000 euros en 2019. Outre sa peine de prison avec sursis, elle devra aussi rembourser ses anciens employeurs pour le préjudice subi.

Lire aussi:

Ivan Rioufol: «le discours totalement anxiogène» du gouvernement sur le Covid-19 a «abruti» les Français - vidéo
Deux voyous filmés alors qu’ils incendient une voiture de police à Mulhouse - vidéo
La photo d’un repas proposé dans un Ehpad du Finistère fait polémique
Tags:
arnaque, Gironde, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook