Faits divers
URL courte
Par
272949
S'abonner

Une quinzaine de jeunes de bandes rivales ont participé à une bagarre dans le Val-de-Marne ce lundi 8 mars. Deux adolescents «dans un état préoccupant» ont été hospitalisés, dont un entre la vie et la mort, a appris l’AFP de sources concordantes.

Un adolescent de 14 ans a été grièvement blessé au thorax à l'arme blanche et «son pronostic vital est engagé», après une rixe entre bandes de jeunes dans le Val-de-Marne, a-t-il été indiqué de source policière.

Un autre mineur de 16 ans a été blessé au cours de cette rixe qui s'est produite vers 18h00 dans le centre-ville de Champigny-sur-Marne, où au moins une quinzaine de jeunes, originaires de deux quartiers distincts, se sont affrontés, a indiqué à l'AFP le parquet de Créteil.

Les deux blessés ont été transportés à l'hôpital «dans un état préoccupant», a précisé le parquet.

Quatre personnes ont été interpellées, selon une source policière. L'enquête a été confiée à la sûreté territoriale du Val-de-Marne.

Deux drames dans l’Essonne

Deux rixes mortelles s'étaient produites dans le département voisin de l'Essonne, les 22 et 23 février: deux adolescents de 14 ans avaient été tués en moins de 24 heures lors de violentes bagarres entre jeunes, dans deux villes distantes de 45 kilomètres, Saint-Chéron et Boussy-Saint-Antoine. Treize mineurs au total ont été mis en examen pour ces deux homicides.

Le 26 février, un autre adolescent, de 15 ans, avait été tué par balle dans une maison de quartier à Bondy, en Seine-Saint-Denis, à la suite d'un différend avec ses agresseurs, deux frères de 17 et 27 ans qui ont depuis été mis en examen et placés en détention provisoire.

Lire aussi:

Plusieurs blessés signalés suite à une explosion dans un parc chimique en Allemagne - images
Le refus de la France de reconnaître le Spoutnik V considéré comme politique par la Russie
L’UE s’insurge auprès de l’OMC concernant la politique russe de substitution des importations
Tags:
blessés, adolescents, bagarre, Val-de-Marne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook