Faits divers
URL courte
Par
5131
S'abonner

Un engin contenant pas moins de 66 kilos d’explosifs, largué en 1944 par un avion de la Royal Air Force, a été désamorcé à la gare de Versailles-Matelots. L’opération a duré un peu plus de deux heures.

La découverte d’une bombe de la Seconde Guerre mondiale sur le chantier SNCF de la gare des Matelots à Versailles a nécessité une opération de déminage particulièrement délicate, relate Le Parisien.

Selon le quotidien régional, la bombe aurait été larguée par un bombardier de la Royal Air Force le 4 juin 1944, soit deux jours avant le débarquement de Normandie, et visait l’ancienne gare de triage tournée vers le front ouest. L’engin de 250 kilos, présent à cet endroit depuis près de 77 ans, contenait pas moins de 66 kilos d’explosifs.

Un périmètre de sécurité de 300 mètres a été mis en place par la police autour de la zone concernée. Les spécialistes sont venus à bout de la bombe en un peu plus de deux heures, sans avoir besoin de la faire exploser, constate Le Parisien.

Sixième bombe déminée en 2021

Il s’agissait pour les démineurs du service interdépartemental du sixième engin de ce type déminé depuis le début de l’année. Et en 2020, ils en avaient neutralisé près de 25.

En mars dernier, c’étaient les ouvriers d’un chantier à Auenheim, dans le Bas-Rhin, qui ont découvert une bombe américaine de 250 kilos de la Seconde Guerre mondiale, enfouie à plus de deux mètres de profondeur. Appelés sur place, les démineurs ont désamorcé l’engin.

De l’autre côté de la Manche, fin février, une bombe datant de la Seconde Guerre mondiale a explosé lors d’une détonation contrôlée sur un terrain privé à Exeter, dans le sud de l’Angleterre. L’opération a nécessité l’évacuation de plus de 2.500 foyers.

Lire aussi:

La Chine met-elle sur pied une invincible armada? - vidéo
Une journaliste d’Al Jazeera en direct près d’une tour à Gaza au moment où deux bombes la ciblent – vidéo
Une partie des autotests distribués par l’Éducation nationale affiche des indications contraires
La police militaire russe arrête un convoi de blindés US dans le nord-est de la Syrie
Tags:
Seconde Guerre mondiale, déminage, Versailles, Royal Air Force (RAF) britannique, SNCF
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook