Ecoutez Radio Sputnik
    arme

    Un autre policier se tue avec son arme de service, le 3e en France en 48 heures

    © Sputnik . Grigory Sysoev
    France
    URL courte
    484419

    Un officier de la police nationale du commissariat d’Élancourt (Yvelines) s’est donné la mort avec son arme de service. Disparu depuis lundi, son corps a été retrouvé mardi dans un bois, relate Actu17 se référant à une source policière proche de l’enquête. Il s’agit du troisième fonctionnaire de police à se tuer en l’espace de 48 heures.

    L'officier Mickaël Q. travaillait au commissariat d'Élancourt, dans les Yvelines. Lundi, l'agent de la police nationale a été porté disparu.

    Cependant, son corps a été retrouvé le lendemain après-midi dans un bois, annonce Actu17 se référant à une source policière proche de l'enquête. L'homme s'est donné la mort avec son arme de service.

    Le fonctionnaire était séparé et avait deux filles âgées de 9 et 13 ans.

    Ce n'est pas la première fois que des policiers décident de mettre volontairement fin à leurs jours. Lundi, un agent de police âgé de 45 ans s'est tué entre les murs du commissariat de Limoges (Haute-Vienne). Mardi, un autre fonctionnaire affecté au commissariat de Dunkerque s'est lui aussi ôté la vie.

    Ainsi, depuis janvier 2019 au moins 15 fonctionnaires de la police nationale se sont tués, dont 10 policiers s'étant donné la mort durant les 22 premiers jours de l'année.

    36 policiers et au moins 31 gendarmes se sont tués en 2018. En 2017, ce chiffre s'élevait à 51 policiers.

    Afin de le dénoncer, plusieurs syndicats de police appellent à manifester à Paris le 12 mars prochain à 20 heures.

    Lire aussi:

    «Excusez-nous, on ignorait qu’il était invisible»: le F-117 abattu par les Serbes en 1999
    Encore un pays européen qui promet de transférer son ambassade en Israël à Jérusalem
    Ces symptômes du cancer du cerveau que les malades ignorent
    Tags:
    police, Yvelines, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik