Ecoutez Radio Sputnik

    Les missiles découverts sur une base pro-Haftar en Libye appartiennent à la France, selon Paris

    © AFP 2019 WILLIAM WEST
    France
    URL courte
    37641
    S'abonner

    Les missiles Javelin américains retrouvés le mois dernier en Libye aux mains des forces du général Haftar appartenaient à l'armée française mais étaient hors d'usage, a déclaré le ministère des Armées.

    Les missiles américains découverts par les forces loyales au gouvernement d'union nationale (GNA) en Libye sur une base des combattants rivaux du maréchal Haftar appartiennent à la France, mais sont hors d'usage et devaient être détruits, a affirmé mercredi le ministère français des Armées.

    «Les missiles Javelin trouvés à Gharian (ouest) appartiennent effectivement aux armées françaises, qui les avaient achetés aux États-Unis», a reconnu Paris, confirmant des révélations du New York Times. Des forces loyales au GNA avaient retrouvé fin juin plusieurs missiles antichars Javelin sur une base de l'homme fort de l'est libyen Khalifa Haftar, alors que la Libye est soumise par l'Onu à un embargo sur les armes, rappelle l'AFP.

    Le ministère des Armées précise que ces armes étaient destinées à «l'autoprotection d'un détachement français déployé à des fins de renseignement en matière de contre-terrorisme». «Endommagées et hors d'usage, ces munitions étaient temporairement stockées dans un dépôt en vue de leur destruction. Elles n'ont pas été transférées à des forces locales», insiste le ministère.

    Révélations du New York Times

    Le New York Times a révélé dans son édition du 9 juillet que plusieurs missiles antichar Javelin, achetés par la France aux États-Unis, avaient été saisis en juin dans un camp de combattants pro-Haftar dans la ville de Gharian, située à une centaine de kilomètres au sud-ouest de Tripoli. Khalifa Haftar, le commandant de l'Armée nationale libyenne (ANL) qui contrôle l'Est libyen et s'apprête à conquérir la capitale, en avait fait une base arrière, précise Reuters.

    L'Onu a renouvelé en juin pour un an l’opération européenne chargée du contrôle de l'embargo sur les armes pour la Libye, où des livraisons d'armements sont signalées depuis deux mois.

    Lire aussi:

    Elle tente d’ouvrir les mâchoires d’un puma pour en arracher son chien
    De minuscules «koalas» trouvés sur les coussinets de chiens envahissent la Toile – photos
    Tirs de projectiles et de feux d’artifice: des policiers ont été victimes d’un guet-apens dans l’Oise
    Tags:
    France, Libye, missile
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik