France
URL courte
9627513
S'abonner

Des sifflets ont été entendus quelques minutes après l’arrivée du Président de la République sur les Champs-Élysées. Il a ensuite été longuement hué et sifflé durant toute la descente de l’avenue.

Emmanuel Macron a été largement sifflé et hué, ce 14 juillet, lors de son passage sur les Champs-Élysées.

Les premiers sifflets ont été entendus à quelques minutes du coup d'envoi du défilé de la Fête nationale.

Le Président a ouvert les festivités en descendant la principale avenue parisienne à bord d'un «command car».

«Démissionne!», ont scandé certains manifestants alors que la voiture passait devant la foule.

C'est le troisième défilé pour Emmanuel Macron depuis son élection en mai 2017. Il a entamé vers 10h00 la revue des troupes sur les Champs-Élysées aux côtés de son chef d'état-major, avant de rejoindre la tribune présidentielle place de la Concorde, où l'attendaient plusieurs dirigeants européens, dont Angela Merkel ainsi que son épouse Brigitte Macron, ainsi que les membres du gouvernement dont François de Rugy.

Lire aussi:

Navalny: le chevalier blanc des Occidentaux rattrapé par ses propos xénophobes
La Défense russe réagit aux propos du Premier ministre arménien sur les Iskander
Les caméras du domicile de Gérard Depardieu, mis en examen pour viols, montrent une rencontre avec une jeune actrice
Tags:
Fête nationale française (14 juillet), défilé du 14 juillet à Paris, Avenue des Champs-Elysées à Paris, Emmanuel Macron
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook