Ecoutez Radio Sputnik
    Les locaux de Mediapart à Paris

    Mediapart affirme que de Rugy a démissionné afin d'éviter de nouvelles révélations sur ses frais de député

    © AFP 2019 JOEL SAGET
    France
    URL courte
    Enquêtes journalistiques sur les frais de François de Rugy (28)
    661432

    Alors que François de Rugy a présenté sa démission du gouvernement, Mediapart, qui se trouve derrière les récentes révélations à son sujet, a indiqué lui avoir envoyé la veille des questions et en publie de nouvelles portant sur sa gestion des frais de mandat. Il aurait utilisé près de 10.000 euros pour remplir les caisses d’EELV.

    «François de Rugy démissionne, incapable de justifier ses frais de mandat», écrit Mediapart peu après l’annonce faite par le ministre de la Transition écologique sur son départ du gouvernement. Ce média, qui se trouve derrière les révélations sur les dépenses fastidieuses qu’il attribue à de Rugy, publie une nouvelle enquête le visant. Mediapart explique avoir adressé lundi soir à de Rugy des questions portant sur la façon dont il a utilisé ses frais de mandat pour payer ses cotisations d’élu à son parti Europe Écologie Les Verts (EELV) en 2013 et 2014. D'après ses informations, ​«9.200 euros d’indemnités de frais de mandat de François de Rugy ont donc été utilisés pour alimenter les caisses des Verts».

    «Ces versements posent un double problème: l’IRFM [Indemnité représentative de frais de mandat, ndlr], qui a été réformée en 2017 dans le but de renforcer son contrôle, n’avait pas vocation à être utilisée pour financer un parti politique. De plus, François de Rugy a déduit ces versements du calcul de son impôt sur le revenu 2015, ce qui interroge sur le plan fiscal, l’IRFM étant défiscalisée», écrit le média.

    Et d'expliquer que cherchant à savoir si ces frais avaient été remboursés, Mediapart a contacté le ministre qui a promis de répondre à ces questions mardi. La réponse a été reportée à deux reprises avant que l'annonce de la démission ne soit finalement faite.

    «Se servir de son IRFM pour payer sa cotisation d’élu? C’est totalement irrégulier et ça l’a toujours été. Ce point a toujours été fixe. De l’argent public (l’IRFM) ne peut pas être dérivé vers un parti politique», cite Mediapart le député Charles de Courson.

    ​Affaire de Rugy

    François de Rugy a organisé au minimum une dizaine de dîners luxueux «aux frais de la République» entre 2017 et 2018, lorsque l’actuel ministre était président de l’Assemblée nationale, affirmait Mediapart dans une enquête publiée le 10 juillet.

    Ces dîners de haut standing, essentiellement organisés par Séverine de Rugy, son épouse, journaliste people à Gala, auraient eu lieu à l’hôtel de Lassay, résidence officielle du président de l’Assemblée nationale, et en auraient mobilisé le personnel.

    Qui plus est, il a effectué des travaux d’un montant de 63.000 euros dans son appartement ministériel et a également loué un logement à «loyer social préférentiel» à proximité de Nantes, toujours selon Mediapart.

    Dossier:
    Enquêtes journalistiques sur les frais de François de Rugy (28)

    Lire aussi:

    La diplomatie polonaise assure avoir trouvé le moyen d’«effrayer la Russie»
    Un goéland avale un bébé requin vivant – vidéo
    La Chine prête à l’«option nucléaire» dans sa guerre commerciale avec les États-Unis
    Tags:
    Mediapart, France, démission, François de Rugy
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik